Mise à jour sur les inondations à Gatineau – mai 2019

VOUS ÊTES PRÈS DES SECTEURS INONDÉS???
À LIRE ABSOLUMENT!!!    😰🤞👀💦

Text rédigé pour les sinistrés des inondations.

Infiltrations, refoulements d’égout, inondation.

Il y a plusieurs choses qui peuvent faire beaucoup de dommages à un maison, le feu l’eau les tremblements de terre, la moisissure, … 💧

Quand on construit une maison, pour se protéger contre le feu, on mets des détecteurs de fumée et on achète des extincteurs. Pour se protéger des refoulements on installe des clapets car on est branché sur le réseau de la ville. (Sauf si on a un champ députation et une fosse septique ou un autre système)

Quand on achète une maison, on souhaite savoir l’état des plus grosses sources de dépenses, généralement la toiture et la fondation. Pour la toiture, c’est facile à vérifier quand on monte sur le toit, on peut faire une inspection visuelle mais pour la fondation, sans faire d’excavation et si le sous-sol est fini, c’est presque impossible de connaître l’état de la fondation. On se contente généralement de demander si c’est des blocs ou une fondation coulée et on préfère cette dernière.

Mais il existe d’autre dangers! L’état de la tuyauterie, des drains français et l’existence et la localisation des clapets…

En ce qui concerne les clapets, souvent, l’ouverture pour nettoyer les clapets sont cachés sous le plancher flottant, le tapis, le prélart … Il est alors presque impossible de savoir où ils sont situés et combien on en a sans faire une inspection par caméra ou briser les revêtements.

En passant, on recommande de nettoyer les clapets deux fois par année évidemment pas en période de pluie diluviennes ou d’inondation.

Quand on est loin de l’eau dune rivière ou d’un lac et qu’on est bien haut des zones inondables, ce qui nous concerne par rapport à l’eau, c’est les pluies diluviennes et les refoulements.🌧🚽

Pour les pluis diluviennes, il faut tenter d’éloigner l’eau de la maison le plus possible avec un système de gouttières, un aménagement paysager qui favorise l’écroulementde l’eau un baril, des drains français qui captent l’eau qui réussi à s’approcher de la fondation et la redirrige vers un égout.

Pour les refoulements, il faut s’assurer d’avoir des clapets fonctionnels entre le drain principal qui est relié à l’égout et nos accessoires du sous-sol reliés au drain (drain de plancher, drain de douche, toilettes, …

Malheureusement, il y a plusieurs années, dans certaines villes, il était possible de ne mettre aucun clapet ou qu’un seul sur le drain principal. L’enjeu avec ça, c’est qu’aucun clapet assure une infiltration et que la pression dun refoulement d’égouts sur un seul clapet représente un risque d’infiltration pour notre sous-sol.

Il existe plusieurs types d’infiltrations possible pour notre maison, en voici quelques-unes :

FONDATION

  • Une ou des fissures dans la fondation.
    Une ou des fissures dans la dalle du plancher
    Le type de sol qui entoure la fondation (retient l’eau?)
    L’espace entre les murs de la fondation et la dalle de la fondation.
    Une ouverture dans la fondation trop basse et pas étanche (porte, fenêtre, …)
    Le trou dans la fondation pour la pompe

TUYAUTERIE

  • Un tuyau brisé entre un clapet et une ouverture (drain de plancher, drain de douche, …)
    Toilette bouchée 🚽
    Un bris de tuyaux d’eau dans la maison.
    Réservoir d’eau chaude 🚿
    Un mauvais branchement de notre système de pompe

INONDATIONS ET NAPPE PHRÉATIQUE

  • Infiltrations par la maison (au dessus de la fondation)
    Insuffisance ou défectuosité au niveau des pompes.🔧
    Manque d’électricité.
    Absence de pompe de secours.

CLAPETS

  • L’absence de clapets et refoulements d’égouts.
    Un clapet non fonctionnel, non entretenu ou mal installé
    La vérification d’un claper lors de surcharge du reseau.
    Un clapet fermé à l’extérieur de la fondation, passé les drains français et l’eau s’infiltre par les drains.
    Branchements inversés ou illégaux.
    L’ouverture du clapet en période de surcharge du réseau. (auto-refoulement)

Regardons le dernier.

AUTO-REFOULEMENTS 🚽🚿🛀🛁

Lors d’inondations ou de pluie diluviennes, il est possible que les égouts de la ville se retrouvent en surcharge, dans cette situation, vos clapets se refermeront avec l’augmentation du niveau du liquide dans les égouts. Vous vous levez le matin, le sous-sol est sec. Votre famille et vous vous préparez pour aller travailler, deux douches, un bain, trois fois la chasse de la toilette, brossagede dents, une brassée de lavage et on pars le lave-vaisselle. Vous descendez au sous-sol et vous mettez les deux pieds dans l’eau.

C’est peut-être l’eau de vos douches, votre bain et vos toilettes qui se retrouvent dans le sous-sol vitre clapet étant fermé. Si par malheur, la pression de l’intérieur est plus forte que la pression venant de l’égout, il se peut que le clapet se soit ouvert et quil ait laissé entrer l’eau de l’égout.

C’est pour ça que plusieurs personnes qui ont vécu ce scénario en 2017 n’utilisent plus les toilettes, bains, douches, lave-vaisselle, … Et ce tant qu’il y aura de l’eau dans la rue et quelques temps après (selon la pente).

Un des gros défis, c’est quand on ignore par où l’eau est entrée. Si l’eau sort du drain de douche et pas du drain de plancher, on sait que c’est le clapet entre le drain principal et la douche qui est défectueux. Mais quand on a 2 pieds dans le sous-sol ou le vide sanitaire et qu’on ne sait pas par où elle est rentrée, on a un défi de taille. Est-ce le flotteur de la pompe? Est-ce une craque sous la céramique?

Malheureusement je ne connais pas de façon de “tester” un clapet. Il n’y a pas de façon de mettre temporairement les égouts de la ville en situation de surcharge pour tester l’installation, il faut attendre au prochain événement 🙁

Je veux absolument revenir sur le fait qu’il est fortement déconseillé d’ouvrir l’accès aux clapets pendant ou juste après une forte pluie ainsi que pendant une inondation près de votre résidence

Pluies diluviennes Lac-Beauchamp état de la situation

Gatineau.ca/egouts

Merci de partager!

Mise à jour sur les inondations à Gatineau – août 2019

1 août 2019

Enfin, l’annonce est aujourd’hui à 10:00.  Radio Canada à déjà publié certaines informations:

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2850918458254798&id=677648348915164

Suivez ma page Facebook de conseiller pour tout savoir. Je vais publier une revue de presse ici bientôt.

TVA : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2168427829953161&id=213820898747207

Facebook Live : https://www.facebook.com/stevenmackinnon/videos/1523216281180097/

Publication du conseiller :

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2851334631546514&id=677648348915164

LeDroit : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2852377494775561&id=677648348915164

Radio Canada : https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2852418291438148&id=677648348915164

104.7 M. MacKinnon : https://www.fm1047.ca/nouvelles/politique/238538/plus-de-562-millions-pour-contrer-les-inondations-dans-le-secteur-du-lac-beauchamps

TVA : https://www.facebook.com/677648348915164/posts/2852442958102348/

Une solution pour prévenir le refoulment des égouts dans votre drain français los des inondations.Disponible chez Desrosiers

A solution to prevent backflow from the city sewers during floods… Available at Desrosiers plumbing

adaptavalve_fr

Financement du projet du bassin versant du ruisseau Wabassee pour une meilleure protection contre les pluies abondantes

http://vivreagatineau.ca/financement-du-projet-du-bassin-versant-du-ruisseau-wabassee-pour-une-meilleure-protection-contre-les-pluies-abondantes/

Les dernières années nous ont appris l’importance de nous adapter aux phénomènes météorologiques. Gatineau a été particulièrement touchée dans les trois dernières années. Pensons aux pluies diluviennes survenues en juin et octobre 2018, aux inondations des printemps 2017 et 2019 ainsi qu’à la tornade du 21 septembre 2018.

Par son emplacement géographique et son important bassin de drainage, une partie du territoire de la ville de Gatineau est à risque de subir des pluies diluviennes de plus en plus fréquentes. Pour réduire l’impact de ces catastrophes naturelles, il est primordial de préparer nos infrastructures de gestion d’eaux pluviales à faire face aux changements climatiques. L’un des secteurs qui ont été les plus touchés au cours des dernières années est celui du Lac-Beauchamp.

Le 1er août dernier, le gouvernement fédéral et la Ville de Gatineau ont annoncé le financement du projet d’améliorations dans le bassin versant du ruisseau Wabassee. Vous pouvez consulter le communiqué ici.

Ce financement conjoint avec la Ville de Gatineau permettra de réaliser l’ensemble des infrastructures nécessaires dans le bassin versant du Ruisseau Wabassee afin de faire face aux pluies abondantes et de mieux protéger les citoyens du secteur.

La Ville de Gatineau investira 33 765 600 $ à la réalisation de ce projet, et le gouvernement fédéral versera 22 510 000 $ dans le cadre du Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophe. Ce projet s’ajoute aux autres interventions réalisées en périphérie au cours des dernières années comme le remplacement du ponceau sous la rue Notre-Dame. Il s’inscrit également dans le plan d’action pour la gestion des eaux pluviales adopté dans le cadre du budget 2019.

Ayant subi des changements au fil des années, ce bassin qui couvre plus de 700 hectares a une capacité limitée lors de précipitations intenses.

Les travaux prévoient :

  • La construction de quatre bassins de rétention;Le remplacement de plusieurs canalisations existantes;La stabilisation des berges;La correction des talus, des structures de ponceaux et la correction d’érosion;Des mesures d’élimination de canalisations existantes en vue de recréer des fossés;Des mesures d’atténuation de l’érosion, de conservation et d’expansion des zones humides.
  • Ce projet permettra de nettement limiter les zones de débordement et les fréquences d’inondations dans ce secteur qui touche plus de 12 500 personnes exposées aux inondations provoquées par des pluies diluviennes.
  • Les études de planification commenceront en 2019 et la réalisation des travaux devrait être terminée à la fin de l’année 2027.

Ces travaux feront de notre collectivité un milieu de vie beaucoup plus résilient face aux inondations provoquées par les pluies diluviennes!

Mise à jour sur les inondations à Gatineau – septembre 2019

Mise à jour sur les inondations à Gatineau – septembre 2019
Remplacement du ponceau du ruisseau Wabassee sous la rue Notre-Dame

Projet numéro 115351 – Soumission 2018 SP 260 –
District électoral du Lac-Beauchamp – Jean-François LeBlanc

Personnellement, je trouve que c’est un beau travail !  Le projet n’est sûrement pas fini (J’imagine qu’il vas y avoir de la verdure)

Malgré le fait que je ne suis pas un expert, Je trouve la qualité du travail bien fait et bien pensé et je crois que ça vas sûrement aider aux citoyens dans cette zone:

 

Merci de me transmettre vos commentaires.   Je vais continuer à surveiller les chantiers pour vous.

Place des peuples – Tours Brigil – Citation du quartier du Musée

Discours prononcé par Jean-François LeBlanc conseiller municipal du district du Lac-Beauchamp à Gatineau sur la citation patrimoniale du Quartier-du-Musée – Place des Peuples (tours Brigil) Gilles Desjardins le 28 aout 2018

(texte ci-dessous)

Premièrement, je voulais mentionner que je suis très fier d’avoir dans mon district le Site du patrimoine du Quartier-du-Moulin qui a été planifié en 1926 par la Canadian International Paper (CIP), ce secteur possède une architecture Nouvelle-Angleterre qui est unique en Outaouais. Témoin du début de l’industrie des pâtes et papiers dans le secteur de Gatineau, le quartier du Moulin a été constitué en site du patrimoine en 1996. Il s’agit de l’un des seuls sites du patrimoine où les arbres sont protégés. En 2011, un projet de construction de 21 millions $ fut déposé en abord du site patrimonial avec 130 logements pour des aînés à faible revenus, un complexe de 6 étages au coin des rues Vianney et Jean-René Monette dans le quartier du Moulin d’une superficie de 9 162 mètre carré.

L’enveloppe extérieure du centre est un mélange de fibrociment, de brique et de pierre. L’architecte en accord avec les promoteurs a voulu respecter l’architecture de la cathédrale voisine tout en participant à la revalorisation d’un secteur de Gatineau.

Bien sûr, certains citoyens se sont opposés à la construction d’une tour à côté d’un site patrimonial mais il y a eu des rencontres et des compromis et aujourd’hui le quartier est aussi vivant, sinon plus, je voudrais remercier M. Pedneaud-Jobin qui a participé activement à ce projet de réaménagement.

Je suis un entrepreneur qui est devenu un politicien pour pouvoir supporter le développement économique par l’entrepreneuriat à Gatineau.  Nous sommes chanceux en Outaouais car la fonction publique fait en sorte que l’économie est toujours bonne.  Par contre, les coupures annoncées il y a quelques années et les nouvelles sortes d’économies nous ont fait prendre conscience qu’il ne faut rien prendre pour acquis.

Je crois que la ville et les citoyens doivent avoir le plus grand respect possible dans leurs entrepreneurs. L’entrepreneur décide de prendre un risque à la création de son entreprise, plutôt que d’aller chercher une sécurité et un salaire stable, il doit souvent subir des années de souffrances avant d’être à l’aise, beaucoup d’apprentissages, beaucoup de casse-tête, des nuits blanches, du stress financier, de la gestion d’employés, de la reddition de compte, de la formation, de la compétition, des erreurs, des apprentissages …

Un jour l’entrepreneur arrive à un point où il a maitrisé des défis de l’entrepreneuriat, il a stabilisé son entreprise, sa clientèle se fidélise, ses employés aussi, sa réputation et son expérience et ses qualités de gestionnaires fait qu’il est plus facile pour lui d’obtenir du financement.

Mais sa mission c’est quoi?  C’est quoi la mission d’un entrepreneur?   Est-ce de créer de l’emploi? Est-ce d’offrir un produit ou un service gratuitement aux clients?  Est-ce de faire avancer une cause?  NON, sa mission, c’est de générer des revenus afin de sécuriser son avenir et préserver ses acquis.

Plusieurs villes au Québec cherchent activement des développeurs à venir s’installer chez eux, ils utilisent plusieurs stratégies pour les attirer pour développer la ville, ils leur déroulent le tapis rouge.

Quand je lis un texte qui accuse un de nos précieux développeur et grand mécène de Gatineau « de narcissisme, de l’avidité, ou simplement l’appât du gain », ça me répugne au plus haut point!

Je vous ai parlé de la mission d’un entrepreneur, mais connaissez-vous la principale qualité de l’entrepreneur?   C’est la ténacité!

Un entrepreneur peut avoir d’excellente connaissance en gestion, une bonne idée, une bonne équipe, du financement, ….   Mais s’il n’est pas tenace, croyez-moi, il ne restera pas en affaires longtemps!  Donc les commentaires d’acharnement et d’entêtement me choquent aussi.

Je n’aimerais pas apprendre qu’un élu a voté contre un projet de développement économique parce que l’entrepreneur a insisté!

Nous devons avoir un grand respect pour nos entrepreneurs, ils font vivre plusieurs organismes, ils créent de l’emploie, ils construisent nos maisons, ils divertissent nos jeunes, ….

J’admire beaucoup la mobilisation citoyenne actuelle et la persévérance des grands défenseurs du patrimoine, eux aussi doivent être persistants pour nous convaincre d’éviter les erreurs du passé. Pour avoir parlé à plusieurs d’entre eux et lu les documents reçus ils craignent qu’un développement majeur vas briser le quartier, nuire à la quiétude et causer un exode du quartier complet et la mort de tous les arbres.    Mais tout ça, c’est de la spéculation!   Il y a eu beaucoup trop de spéculation dans ce dossier: « Ça ne vas pas attirer du tourisme »; « Le terrain est trop petit »; « Nos maisons vont perdre de la valeur »; « Il vas y avoir des camions partout »; « Les gens ne vont pas acheter les condos »; …

Premièrement, il faut mentionner que c’est de l’argent privé, ce n’est pas une demande d’investissement de deniers de la ville, si le terrain est trop petit, si le tourisme ne vient pas, si les gens n’achètent pas de condos, c’est le problème de l’entrepreneur, ça ne nous regarde pas!

Et s’il se passait la même chose que dans le site patrimonial de mon district et que la cohabitation dans le quartier était excellente et que les retombées pour la ville étaient exceptionnelles et que le quartier devenait le quartier le plus prisé en ville et que tout le monde était heureux? Ça ne serait pas fantastique?  Malheureusement, je n’ai pas encore vu de boule de cristal fonctionnelle, donc la spéculation d’un bord comme de l’autre ça n’élève pas le niveau de la discussion.

Les élus doivent s’en tenir aux faits.  Voici quelques faits :

  • Ce n’est pas tous les gens qui habitent le quartier du musée qui supportent la citation patrimoniale, certains s’y opposent drastiquement.
  • Les opposants au projet estiment que la nouvelle réglementation serait trop contraignante et qu’elle risque de diminuer la valeur des propriétés en question. Ils craignent aussi qu’il en coûte plus cher à entretenir leur demeure.
  • Les citoyens de ce secteur ont déjà rejeté un projet de citation patrimonial en 1991
  • Les polices d’assurances vont être plus difficiles à obtenir, et seront plus dispendieuses.
  • Le patrimoine du quartier est déjà suffisamment protégé avec le PIIA, la citation bloque le développement.
  • Nous avons déjà entendu parlé un plan d’aide aux propriétaires de ce quartier, les citoyens de Gatineau au complet devront probablement aider les citoyens de ce quartier advenant une citation.
  • La citation, même si nous excluons la rue Notre-Dame de l’Ile et Laurier empêcherait le développement de Place des peuples.
  • La ville de Gatineau a plusieurs projets qu’elle pourrait accomplir avec le 8 millions $ que cet investissement privé de 400 millions rapportera.
  • La ville de Gatineau a besoin des 320 chambres d’hôtel, de ces 1000 emplois.
  • La vue de ces tours sera fabuleuse
  • Le promoteur souhaite faire le projet avec les tours signatures et le basilaire.
  • Le centre-ville de Gatineau a besoin de densification pour pouvoir soutenir des commerces pour servir les citoyens. Cet investissement va attirer d’autres projets immobiliers et favorisera des services de proximité comme des épiceries, pharmacie, restaurants familiaux, etc.;
  • Pour dynamiser le Vieux-Hull, il est impératif d’avoir une densité de population.
  • Il est possible de marier le passé et le présent
  • Le concept a généré de nombreux appuis, notamment de la part de la Chambre de commerce de Gatineau, de Tourisme Outaouais, de Vision Centre-ville qui représente la communauté d’affaires du centre-ville de même que de nombreux restaurateurs et de la communauté en général.
  • Place des Peuples attirera certainement plusieurs fonctionnaires fédéraux qui pourront aller à pied à leur travail dans les différents ministères adjacents.
  • Plusieurs maisons du quartier du musée ont perdu leur valeur patrimoniale car ils ont été souvent modifiés et altérés sans respecter les règles de l’art.
  • Plusieurs maisons du quartier du musée n’ont aucune valeur patrimoniale.
  • La chambre de commerce de Gatineau nous a demandé de travailler un projet de citation plus flexible, qui comprendra une stratégie viable, à long terme, favorisant une densification urbaine souhaitée dans ce secteur.
  • L’objectif du PPU (plan d’investissement du centre-ville 2010-2017) était de 10 000 nouveaux résidents et 4 000 nouveaux logements, les résultats que nous avons sous la main à ce jour sont 877 logements construits, 509 approuvés et 327 en traitement pour un total de 1 713 nouveaux logements.

Je suis persuadé que si nous avions dit aux citoyens qu’un projet allait définitivement être bâti sur ce terrain plutôt que de leur donner la possibilité de bloquer le projet définitivement, il y aurait eu une ouverture à discuter avec le promoteur afin d’adapter le projet comme ce fut le cas dans d’autres situations similaires au travers la ville.

Il ne faut pas voir le projet juste comme 2 simple tours, c’est un projet signature de développement économique qui apportera beaucoup à la région!

Comme l’a dit M. André Ouellet, nous avons le devoir, l’obligation même, envers toute la population de Gatineau, pas seulement envers les résidents du quartier du musée, de trouver un compromis qui permettrait de conserver le caractère patrimonial d’un certain nombre de maisons qui méritent bien cette protection, tout en permettant un développement économique majeur dont la ville a grand besoin.

Je vais voter contre cette citation.

Merci d’avoir essayé M. Desjardins et j’espère que vous allez continuer.

Jean-François LeBlanc
Conseiller Municipal du district du Lac-Beauchamp


Discours prononcé par Jean-François LeBlanc conseiller municipal du district du Lac-Beauchamp à Gatineau sur la citation patrimoniale du Quartier-du-Musée – Place des Peuples (tours Brigil) Gilles Desjardins le 8 août 2018