post

COVID-19 et Développement Économique

Le COVID-19 (Corona virus) que faire pour notre entreprise?

Jean-François LeBlanc conseiller municipal du District du Lac-Beauchamp responsable du développement économique de la Ville de Gatineau inspire les leaders, les entrepreneurs à se mettre en mode solution. Il propose des choses à faire pour permettre aux entreprises de passer au travers de la crise. Il donne des ressources et des idées. Il faut: Avoir confiance S’occuper de son entreprise S’occuper de ses employée S’occuper de VOUS.


Un Héro:


C’est une personne ordinaire, qui doit confronter une situation extraordinaire qui accompli une action significative.

Liens:

https://www.gatineau.ca/covid19

https://idgatineau.ca/coronavirus-covid-19/

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/

https://www.quebec.ca/famille-et-soutien-aux-personnes/aide-financiere/programme-aide-temporaire-aux-travailleurs/

http://assnat.qc.ca/fr/video-audio/archives-parlementaires/activites-presse/index.html

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19.html

https://www.canada.ca/fr/ministere-finances/plan-intervention-economique.html

http://www.sto.ca/index.php?id=coronavirus

Initiative de la Chambre de Commerce :

  • Sondage en ligne : Notre partenaire la Chambre de commerce de Gatineau invite les entreprises à l’informer des impacts de cette pandémie et leurs besoins par l’entremise d’un sondage en ligne. Celui-ci servira à émettre des recommandations qui seront transmises aux instances gouvernementales. Vous pouvez accéder au sondage en cliquant ici.
  • Offres des entreprises :
    https://ccgatineau.ca/servicesofferts2/

https://www.cfib-fcei.ca/fr/covid-19-centre-daide-aux-pme

 SITES DÉDIÉS DES GOUVERNEMENTS

Ville de Gatineau

-Gouvernement du Québec

Informations à jour sur la COVID-19 au Québec

Programme d’aide temporaire aux travailleurs

Santé, sécurité et normes du travail

-Gouvernement du Canada

Mise à jour sur l’éclosion

Ressources pour les entreprises canadiennes

ORGANISMES DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES

ID Gatineau : Comment se préparer en tant qu’entreprise ?

L’École des Entrepreneurs du Québec (Infolettre )

Export Outaouais : Solidarité et ressources utiles

SADC Papineau-Collines : Mesures exceptionnelles de soutien aux entreprises

Fédération des Chambres du commerce du Québec : Guide de bonnes pratiques en situation de risque socio-sanitaire

Chambre de commerce du Canada : Plan de communication de crise pour entreprises (en anglais seulement)

Fédération canadienne de l’entreprise indépendante : Conseils pour assurer la sécurité de vos employés et de votre entreprise

Alliance des cabinets de relations publiques du Québec : Conseils de communication aux entreprises

AUTRES CONSEILS AUX ENTREPRENEURS EN LIEN AVEC LA COVID-19 

BDC :  Du soutien pour les entrepreneurs touchés par le coronavirus COVID-19

Ordre des conseillers en ressources humaines agréés: Recommandations à l’intention des employeurs et des travailleurs

Décarie Avocats : Quel est l’impact de covid-19 sur vos obligations contractuelles commerciales ?

-Deloitte

Des stratégies concrètes de gestion de la main-d’œuvre axées sur vos gens

Gestion des flux de trésorerie en période de crise

Fidélisation de la clientèle dans un contexte de crise (en anglais seulement, traduction en cours)

Cain Lamarre : Conseils juridiques pour vos ressources humaines

Norton Rose Fulbright : Mise à jour et état de la situation pour les employeurs du Québec

ORGANISATIONS SECTORIELLES

-Vision centre-ville de Gatineau : Facebook

-Tourisme Outaouais : Page Facebook Corporative Twitter
TourismExpress : TourismExpress  (Facebook  Linkedin  Twitter)

-Association des restaurateurs du Québec : Association des restaurateurs du Québec  (Facebook  Linkedin  Twitter)

-Chambre de commerce de Gatineau : Chambre de commerce de Gatineau – Boîte à outil et ressources  (Facebook Linkedin Twitter)

-Alliance de l’industrie touristique du Québec : Alliance de l’industrie touristique du Québec (Facebook Linkedin Twitter)

-Ministère du Tourisme du Québec: Facebook Ministre Caroline Proulx (Facebook)

-Événements attractions Québec : Événements attractions Québec  Facebook

Du soutien pour les entrepreneurs touchés par le coronavirus COVID-19 – bdc

Coronavirus (COVID-19) – Gouvernement du Québec

APCHQ : Politiques employeurs, consignes sanitaires et plus

Corporation des propriétaires immobiliers du Québec : Coronavirus : quelle approche adopter pour les propriétaires de logements?

GUIDES PRATIQUES POUR LA GESTION EN PÉRIODE DE CRISE

Guide de gestion de la continuité des activités pour les petites et les moyennes entreprises québécoises : Votre stratégie pour maintenir les opérations de votre entreprise en cas de sinistre

MISE À JOUR DE LA SITUATION : COVID-19 AU QUÉBEC

POUR LES GENS DE MON DISTRICT
LAC -BEAUCHAMP
Pour ceux qui ne dessinent pas 🙂

http://jeanfrancoisleblanc.ca/ca-va-bien-aller-jean-francois-leblanc-ville-de-gatineau-id-gatineau-2/

http://jeanfrancoisleblanc.ca/wp-content/uploads/2020/03/ça-va-bien-aller-Jean-François-LeBlanc-Ville-de-Gatineau-ID-Gatineau.pdf

Couverture Facebook:

Mots clic : COVID-19-corona virus-entreprises-entrepreneurs-ressources-gatineau-jean-francois-leblanc-conseiller-municipal-développement-économique-crise-solution-leadership-20200319

Fibre

Un peu de lecture!

…Ces fibres optiques noires sont parfois installées par des collectivités territoriales dans le cadre de Délégation de Service Public (DSP) pour encourager l’arrivée du haut débit sur leur territoire. Les collectivités peuvent en effet investir dans des réseaux de communications électroniques ouverts…

…A Paris, la fibre noire est déployée dans les égouts (plutôt qu’en chaussée) pour faciliter le déploiement. …

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fibre_optique_noire

Quels en sont les avantages ?

L’avantage principal de la FON, c’est l’évolutivité : au fur et à mesure que les besoins augmentent, on peut passer de 1 Gbps à n * 10 Gbps, et le seul coût associé va être celui des équipements, mais il est marginal. Idem pour les services : si de nouveaux besoins se présentent, il suffit d’éclairer de nouvelles longueurs d’ondes.

Source :

https://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/55574/la-fibre-optique-noire—pour-qui–pour-quoi.shtml

L’émergence de la fibre noire et son histoire

Une grande partie du coût d’installation des câbles de fibre optique est lié au travail de génie civil requis. Cela inclut la planification et le routage, l’obtention d’autorisations, la création de canaux pour les câbles, et enfin l’installation et la connexion. Par exemple, pour l’installation du réseau de fibres optiques de la ville d’Amsterdam, environ 80% des coûts impliqués étaient ceux de la main d’œuvre. Il est donc judicieux de prévoir et d’installer beaucoup plus de fibres que ce qui est nécessaire pour la demande actuelle ; et ainsi de prévoir une expansion future du réseau fibre optique. Cela permet aussi de prévoir une redondance du réseau en cas de défaillance ; c’est ce que l’on appelle des spares.

Source :

http://www.fibre-pro.fr/fibre-noire/

What does The City have to do with dark fibre?


The City has been installing dark fibre for City use over the years and licenses out excess dark fibre to other organizations to encourage innovation, economic growth and competition within our community.

As The City continues to build out dark fibre infrastructure, developers and builders should begin to understand what they will need to provide long-term. Doing so will give you a competitive edge in your market place – to the benefit of investors, buyers and communities.

In Calgary, any organization can access existing municipal dark fibre network to achieve high levels of performance, a highly secure network and superfast speeds.


Don’t feel left out – we can help you get connected !  Start here to learn more about The City’s dark fibre program and the competitive edge it can bring to your projects


To discuss specific dark fibre connection requirements, please contact:

David Basto
Infrastructure Solutions
The City of Calgary – Information Technology
david.basto@calgary.ca

source :

http://www.calgary.ca/cs/realestate/Pages/Blog/DarkFibreBenefits.aspx

…Helping to ensure a strong economy, and acting as a catalyst for business, investments were made to upgrade infrastructure at Kelowna International Airport and we launched the city’s own dark fibre network to bolster our thriving technology sector.

Source:

https://www.castanet.net/news/Opinion/235717/Delivering-on-priorities

…To make the case for investing in a government-owned fiber network, many communities define ROI more broadly and consider the “beyond the balance sheet” benefits that such a network would deliver. These benefits have nothing to do with traditional financial measures. Rather, they represent the return to the community in terms of such largely intangible societal benefits as enhancing health care quality, narrowing the digital divide, providing enhanced educational opportunities to schoolchildren, delivering job search and placement opportunities at public computer centers and helping isolated senior citizens make virtual social connections….

… A government fiber optic network that links all government facilities eliminates the jurisdiction’s ongoing cost of leasing circuits. This represents an easily quantifiable present value on the financial statement and is as close as possible to a guaranteed line item: Build the network and you will shave this amount from your accounts payable…

Dark or lit fiber to community anchors. A well-established revenue stream is derived from providing either dark fiber or lit services for nongovernment institutions. This model hews very closely to the service delivered to government operations – but instead of helping the government avoid its own costs, it creates a revenue stream for the operator. By providing reasonably priced fiber to qualified nonprofit and community organizations and facilities, the network operator also supports the needs of anchor institutions – which in turn support the citizens….

About the Author 
Joanne Hovis is the president of CTC Technology and Energy, an engineering and business consulting firm that has been involved in planning, designing and implementing many fiber optic networks. She can be reached at jhovis@ctcnet.us.

Source:

http://www.bbpmag.com/MuniPortal/EditorsChoice/0313editorschoice.php

WHO PAYS FOR MUNICIPAL BROADBAND?

A project like this must mean tax hikes, right? Think again! There are examples in Canada where taxes didn’t need to be raised to pay for broadband infrastructure. In Olds, Alberta, the profits from O-Net are projected to completely pay off the community’s loans from the government within 10 years, due to the booming business the network has created for the municipality. If just one third of the population subscribes to O-Net, the project pays for itself.

DON’T TELECOM COMPANIES HATE THE IDEA OF COMMUNITY-OWNED NETWORKS?

With open access community-owned networks, telecom companies have the chance to profit from infrastructure that they didn’t pay to build. It widens the service area of existing ISPs and allows them to reach an expanded customer base. Not to mention, it gives all companies — including indie providers — an equal shot to get in on the market. That’s a great deal!

WHERE DO MUNICIPAL BROADBAND NETWORKS ALREADY EXIST?

Municipal broadband networks exist all over the world, in both urban and rural communities. Examples in Olds, Alberta and Sandy, Oregon illustrate how community-owned networks in North America can do wonders for the livelihoods of those who live there. Similar projects are even springing up thousands of miles away, in places like the Netherlands and Singapore.

FEATURED COMMUNITIES 

Source

https://community-broadband.ca/faq

…And Huntsville isn’t borrowing money to do this. Instead, it plans to use the revenue that it gets from leasing this dark fiber to tenants to fund the expansion of its network. ..

Source:

https://www.wired.com/2016/05/these-cities-have-brightened-their-future-with-dark-fiber/

Autre sources :

http://www.mytelecom.fr/fibre/noire

https://www.youtube.com/watch?v=RE0wpFKMH_w

Jean-François LeBlanc 
Conseiller municipal 

Jean-François LeBlanc

Conseiller municipal

District du Lac-Beauchamp

Fonctions politiques

  • Président de la commission au développement économique de Gatineau.
  • Vice-Président du conseil d’administration de iD Gatineau
  • Administrateur du Comité d’investissement Commun
  • Vice-Président de la Commission Gatineau, Ville en santé
  • Représentant de la Ville de Gatineau à la Table d’action en entrepreneuriat de l’Outaouais.
  • Membre du conseil d’administration de l’Aéroport Exécutive de Gatineau-Ottawa
  • Administrateur de l’Agence de bassin versant des 7
  • Comité de suivi du programme du Conseil Municipal
  • Rencontre des présidents des comités et commissions

Abonnez-vous à mon infolettre :  cliquez ici



Le nouveau règlement de bâtiment vert dans la construction:

La ville de Gatineau a mis en place un nouveau règlement pour “forcer” l’industrie de la construction à inclure certains principes de bâtiments verts dans le domaine de la construction.

OBJET DES RÈGLEMENTS :

Ces trois règlements sont amendés afin d’introduire des exigences visant principalement la réduction des îlots de chaleur, la récupération des eaux de ruissellement, afin de diminuer le débit vers l’égout pluvial, de favoriser l’utilisation d’énergie renouvelables ainsi que la promotion des véhicules électriques.

Plus précisément, les changements à la réglementation portent sur :

  • Les matériaux autorisés pour les toits plats ou ayant une pente inférieure à 17 % (matériaux pâles ou toiture végétalisée);
  • Les revêtements autorisés et exigés pour les espaces de stationnement (ex. : matériaux perméables, végétalisés ou ayant un indice de réflectance solaire);
  • L’aménagement d’îlots de verdure dans les espaces de stationnement (plantation d’arbres et bio-rétention);
  • La plantation d’arbres et aménagement perméable dans les cours de récréation des écoles;
  • Les bornes de recharge pour véhicules électriques et les prises électriques prévues pour les nouveaux bâtiments ayant au moins un logement;
  • Lave-auto avec un système de récupération, recyclage et réutilisation de l’eau;
  • L’utilisation d’éoliennes domestiques (énergie renouvelable).

Ces nouvelles normes découlent de l’obligation de la Ville de rendre conforme ses règlements au document complémentaire du Schéma d’aménagement et de développement révisé numéro 2050-2016.

https://www.gatineau.ca/upload/avis_publics/2019121294355_-1818540629_pr_502-298-2019.pdf

https://www.gatineau.ca/upload/avis_publics/2019121294322_-1818540629_pr_504-8-2019.pdf

https://www.gatineau.ca/upload/avis_publics/2019121294253_-1818540629_pr-507-1-2019.pdf

Voici le Schéma:

https://www.gatineau.ca/docs/guichet_municipal/urbanisme_habitation/reglements_urbanisme/pdf-nouveau/R-2050-2016_schema/R-2050-2016.pdf

Je l’ai pris ici: https://www.gatineau.ca/portail/default.aspx?p=guichet_municipal/urbanisme_habitation/reglements_urbanisme&mc=s&q=schéma

Le Schéma d’aménagement et de développement révisé de la Ville de Gatineau est entré en vigueur le 8 décembre 2015

Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation a accordé à la Ville de Gatineau une prolongation de délai pour l’adoption du plan d’urbanisme et des règlements de concordance jusqu’au 31 décembre 2019

J’ai fait une entrevue à la radio ce matin dans ce dossier: https://www.fm1047.ca/extraits-audios/techno/276447/des-maisons-neuves-plus-vertes-il-y-a-consultation-a-gatineau-aujourdhui-le-conseiller-municipal-jean-francois-leblanc-est-vice-president-did-gatineau-et-president-de-la-commission-de-developpement-economique-de-la-ville-de-gatineau

On a à Gatineau une Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement (CDTHE)

Qui a comme mandat :

La commission participe à la réflexion sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement dans la Ville de Gatineau en vue de soumettre au conseil municipal des recommandations. Elle examine l’émergence des enjeux dans la communauté, l’évolution des tendances sociétales, économiques et politiques ainsi que leur impact sur le développement de la Ville. Ses champs de compétence couvrent le schéma d’aménagement et la planification du territoire, le développement durable, l’environnement et l’habitation, dont le patrimoine bâti.

Lors de la rencontre du 10 octobre il y avait ça à l’ordre du jour publique: https://www.gatineau.ca/doc-web/masson/documents/pdf/CDTHE10oct.pdf

Au point 9 il y a ceci: 9. Mesures règlementaires de promotion du bâtiment vert – Recommandation

Cette rencontre a eu lieu en publique (12h00 à 14h30) ce qui veut dire que les citoyens, promoteurs, constructeurs ou les organismes et ordres qui les représentent peuvent assister à ces rencontres et possiblement influencer des décisions ou des prises de positions qui seront apportés au conseil municipal sous forme de recommandation.

Je me suis mis à lire les documents, ça semble intéressant pour l’environnement, mais les promoteurs sont-ils au courant? A-t-on consulté les promoteurs, l’industrie de la construction. Est-ce réalisable ? Est-ce qu’on va perdre de projets car ça va trop augmenter les coûts?

Évidemment, c’est difficile pour un élu qui n’a pas pris le temps de se rendre à cette commission et écouter cette présentation, les réflexions de ces membres ainsi que l’analyse et les démarches qui ont été faites de questionner cette démarche. On doit faire confiance qu’une commission a fait son travail, qu’elle a informé et consulté une industrie avant de recommander de mettre en place un règlement municipal qui va affecter tous les projets en cours et ceux qui seront déposés dans le futur.

Je ne voudrais pas qu’un autre élu qui ne vient pas participer à ma commission de Développement Économique commence à douter du travail de ses membres et rejette une de nos recommandations sans avoir fait l’effort de comprendre la démarche derrière la recommandation.

Par contre comme élu responsable du développement économique, je dois voir au intérêts de l’industrie de la construction et des promoteurs qui bâtissent nos maisons et nos commerces et qui font tourner notre économie avec des emplois et des retombées économiques directes et indirectes importantes.

Lors de la présentation de ces items à l’ordre du jour, j’ai simplement demandé si l’industrie avait été consultée. On m’a répondu que oui.

Étant donné que c’était un premier avis de présentation, je savais qu’il y en aurait un second et je me suis dit que si l’industrie n’avait pas été consulté, j’aurais toujours l’option de m’opposer au second avis de présentation.

Donc, maintenant que le sujet était rendu publique, je pouvais alors contacter les gens de l’industrie pour voir s’ils avaient étés consultés.

Malheureusement ils ne l’ont pas été.

Suite à mes discussions avec les entrepreneurs, j’ai conclus qu’ils sont conscients que l’industrie doit apporter des changements pour adopter de bonnes pratiques en environnement, cependant ils aimeraient seulement que les entrepreneurs concernés soient consultés avant d’imposer de nouvelles règles sans qu’ils soient consultés.

C’est ce soir qu’ils ont l’occasion de s’exprimer. J’y serai, pour les écouter et tenter de faire avancer les choses.

Cela m’a permis de trouver un autre processus qui ne fait pas mon affaire dans la structure municipale:

Lorsqu’on met en place un règlement, ou une série de règlements, lors du dépôt de ce règlement, il devient en vigueur immédiatement. C’est pour éviter que les promoteurs déposent tous des dizaines de projets en même temps afin de ne pas avoir à se souscrire à la nouvelle règlementation et sauver les nouveaux frais s’il y lieu.

Je comprends la position de la ville à ce niveau car le dépôt de plusieurs demandes en même temps va créer un bouchon monstre à l’urbanisme et ça prendra beaucoup de temps à les traiter.

Par contre, quand je me mets à la place du promoteur qui travaille sur un projet depuis des mois qui va le déposer en mars et qui ne sait pas encore qu’il y a des nouveaux règlements en vigueur et qu’il n’a pas prévu de pavé perméable, de toits réfléchissants ou végétalisé ni de borne de recharge, il ne va pas trouver ça drôle. Il devra recommencer certaines études et refaire certains plans.

C’est pour ça que suite à la consultation de ce soir, si l’industrie de la construction ne juge pas que ces règlements vont briser les pratiques de l’industrie immobilière, la ville devra ensuite contacter tout le monde pour s’assurer qu’ils soient au courant des nouvelles normes (Électriciens, paysagistes, architectes, … ) Une campagne est prévue à cet effet.

J’ai déjà demandé à l’urbanisme de trouver une solution à cette situation pour ne pas qu’elle se reproduise ainsi.

Dans tous ces documents, il y a plusieurs points avec lesquels je suis d’accord. Par exemple:

-L’utilisation d’éoliennes domestiques (énergie renouvelable).

-La plantation d’arbres et aménagement perméable dans les cours de récréation des écoles; (Grosse problématiques à ce sujet)

– L’aménagement d’îlots de verdure dans les espaces de stationnement (plantation d’arbres et bio-rétention);

-Lave-auto avec un système de récupération, recyclage et réutilisation de l’eau;

(Vous savez, dans le PGMR (Plan de Gestion des matières Résiduelles), on nous a reproché de ne pas avoir commencé par les ICI (Industries, commerces et Institutions) et je suis d’accords et j’avais fait la suggestion) Dans ce cas-ci, on commence par les commerces!

Il y en a avec lesquels je suis mitigé:

-Les bornes de recharge pour véhicules électriques et les prises électriques prévues pour les nouveaux bâtiments ayant au moins un logement;

Il y en a avec lesquels je ne suis pas d’accord:

-Les revêtements autorisés et exigés pour les espaces de stationnement (ex. : matériaux perméables, végétalisés ou ayant un indice de réflectance solaire);

27.1 ENTRETIEN D’UNE TOITURE VÉGÉTALISÉE

Une toiture végétalisée doit être entretenue adéquatement afin d’assurer la pérennité et la santé de la végétation, le maintien des zones libres de végétation et enfin, d’empêcher la prolifération de végétaux nocifs à la santé publique ou qui menacent l’intégrité de la toiture.

J’ai fait beaucoup de recherches sur les toitures végétalisées et les pavés perméables et j’ai trouvé que la température dans la région n’est pas très bonne pour les pavés. Avec le gel et le dégel, si l’installation n’a pas été faite exactement selon les recommandations du manufacturier et si l’entretien n’est pas fait sur une base régulière, le pavé devient imperméable s’il ne se mets pas à bouger, alors, c’est à refaire. Les talons hauts, les marchettes et les paniers d’épicerie sont souvent problématiques.

Pour ce qui est des toits végétalisés ou réfléchissants, ils doivent aussi être entretenus. C’est possible, ça existe et ça peut fonctionner. Mais je crois qu’il peut y avoir des enjeux.

L’autre enjeux, c’est l’augmentation des frais pour le citoyen.

On ne cesse de dire que ça prend des logements abordables. Là au nom de l’environnement, qui est une très bonne cause, on force une augmentation des prix pour le promoteur, qui lui, refilera la facture dans son loyer.

Une borne électrique, c’est plusieurs milliers de dollars, ça prend un panneaux électrique séparé et accessible avec son compteur. On ne sait pas dans quel logement il y aura peut-être un propriétaire de véhicule électrique !? Il existe peut-être des solutions, mais nous n’avons pas eu de présentation sur le sujet. Encore une fois, il faut que je me dise que les membres de la CDTHE savent ce qu’ils font !?

La ville n’a peut-être pas à forcer les propriétaires à installer de bornes? Pour attirer la clientèle, ils vont probablement devoir le faire de toute façon !?

S’il y a un message que j’aimerais passer aux citoyens et aux organisations, c’est le suivant: Dans les villes, il y a des commissions, ces commissions travaillent avec des citoyens bénévoles, des élus, des employés, des organismes pour travailler à des règlements, des projets, des programmes, des subventions, …

Généralement, les ordres du jour des commissions sont publiques et sont publiés sur le site de la ville. Si un sujet vous intéresse, vous pouvez contacter le président ou un membre de la commission et lui faire part de vos suggestions ou vos idées. Vous pouvez assister à certaines commissions. Certaines ont lieu le soir et d’autres le jour. Même que la commission jeunesse à lieu le jour. Vous pouvez mettre votre candidature pour être membre d’une commission qui vous intéresse. Généralement, les Procès-verbaux des commissions sont publiés sur le site de la ville quelques temps après la commissions. Vous pourrez y lire un compte-rendu des discussions de la commission.

Dans ce cas-ci, si l’industrie de la construction avait su que la CDTHE travaillait sur une recommandation pour le conseil municipal sur les règlements pour les bâtiments verts dans la construction, ils auraient probablement mandaté une association ou un organisme pour guider la commission selon la réalité de l’industrie et l’expérience des projets existants.

J’espère que ce soir, les gens de la construction et les organismes qui les représentent viendront à la consultation publique. Non pas pour s’opposer systématiquement aux nouvelles propositions de règlement, mais bien pour échanger et faire profiter de leur connaissance et de leur expérience pour guider la ville à adapter ses règlements pour que ça fasse du sens pour l’industrie et pour nous permettre de faire un grand pas pour l’environnement.

Entrevue à la radio ce matin dans ce dossier: https://www.fm1047.ca/extraits-audios/techno/276447/des-maisons-neuves-plus-vertes-il-y-a-consultation-a-gatineau-aujourdhui-le-conseiller-municipal-jean-francois-leblanc-est-vice-president-did-gatineau-et-president-de-la-commission-de-developpement-economique-de-la-ville-de-gatineau

Assemblée publique de consultation :

Où : Salle Gatineau, Maison du citoyen, 1er étage, 25, rue Laurier, Gatineau

Quand : Mardi 14 janvier 2020, à 18 h

QUI PEUT PARTICIPER? Toutes les personnes habiles à voter et susceptibles d’être intéressées

 

https://www.facebook.com/notes/jean-fran%C3%A7ois-leblanc-conseiller-municipal-lac-beauchamp-ville-de-gatineau/le-nouveau-r%C3%A8glement-de-b%C3%A2timent-vert-dans-la-construction/3221350347878272/

https://www.linkedin.com/pulse/le-nouveau-r%25C3%25A8glement-de-b%25C3%25A2timent-vert-dans-la-jean-francois-leblanc/

https://twitter.com/jfleblancca/status/1217081882766192640

post

Support for a petition to help Canadians:

  1. Support for a petition to help Canadians:

WHAT?

« It’s very important for every Canadian 18 years old and over to sign the petition. »

A petition to help Canadian homeowners protect their homes in the event of a major disaster that would damage their home

WHY ?

« For almost 70% of Canadians, their home is their main asset. « 

In May 2017, Gatineau and several of its neighboring cities suffered one of the worst floods in history. In Quebec, more than 5,300 residences in 291 municipalities and 15 administrative regions were flooded. More than 4,000 people were evacuated from their homes and nearly 400 roads were damaged.

« More than 1,500 government employees have been mobilized and approximately 2,600 Canadian Armed Forces personnel deployed. »

The Quebec government, despite the massive hiring to do the inspections, analyze the reports, compare the bids and send payments, was overwhelmed by requests for help, which took many months to answer.

Meanwhile, the wealthiest citizens were able to renovate their homes through their savings, contacts, families, lines of credit, credit cards ($$$) …

Unfortunately, some people who did not have the necessary funds and had to wait for governmental help, saw the mushrooms spread, the humidity level rise, the woodwork roll up, ..

Others decided to use people their savings for retirement, RRSPs and TFSAs to remove the mushrooms, dry the house, replace the coating, replace the heating system, store the equipment, buy the materials, to save the most important investment in their lives (their home)

Unfortunately, these people will be taxed on their RRSP!

THAT TOUCH WHO?

« For 50 years there have been more than 500 natural disasters in Canada including 253 floods, 35 tornadoes, 26 hurricanes, 17 landslides and 3 earthquakes. »

It affects all Canadians 18 years of age and over who will eventually have a house and RRSPs whether they are on the waterfront or not.

WHAT IS ELSEWHERE?

« In the USA, the amounts deposited in the 401k (their RRSPs) can be released to repair their homes in case of disaster. »

Canadians have more than $ 900 billion in RRSPs.

CITIES DO WHAT?

« For Gatineau alone, there were 2214 affected homes, 47 of which were damaged and 21 were struck by a ban on occupancy. In addition, there were 1407 preventive evacuations The Red Cross took care of 1649 victims. « 

In Gatineau we are working on a resolution in support of this petition. It should be tabled at the next municipal council. When it is approved, it will be submitted to the other cities.

HOW CAN I HELP?

« Natural disasters cause tremendous stress to those who experience them directly and this stress is felt by family members and friends. « 

Sign the petition quickly, confirm the signature with the links in the email and encourage your family to sign (email, share, text, call …) WE MUST DEPOSIT EARLY MAY

This gesture could eventually save your little sister’s house!

https://petitions.noscommunes.ca/en/Petition/Sign/e-1482 (The *** petition)

Warning. There are two steps to follow: 1. Sign the Petition 2. Confirm your support by clicking on the link you will receive in the email you will receive from the House of Commons.

*** It takes 1 minute to sign the petition but if you do not click the links in the email that you will receive from the House of Commons, the signature does not count! (To avoid false signatures)

post

Support à une initiative pour aider les canadiens en cas de force majeure – Pétition de Silvy Lemay et Steven MacKinnon

Support à une pétition pour aider les canadiens:

 

QUOI ?

« C’est très important pour tout canadien de 18 ans et plus de signer la pétition »

https://petitions.noscommunes.ca/fr/Petition/Sign/e-1482    (La pétition***)

Attention. Il y a deux étapes à suivre : 1. Signer la pétition 2. Confirmer votre support en cliquant sur le lien que vous recevrez dans le courriel que vous recevrez de la Chambre des communes

*** Ça prends 1 minute pour signer la pétition mais si vous ne cliquez pas les liens dans le courriel que vous allez recevoir ensuite, la signature ne compte pas!    (Pour éviter les fausses signatures)

Une pétition pour aider les propriétaires canadiens à protéger leur maisons en cas de sinistre majeur qui endommagerait leur maison

POURQUOI ?

« pour près de 70% des Canadiens la maison est leur principal actif. »

En mai 2017, Gatineau ainsi que plusieurs de ses villes voisines ont subi une de pires inondations de l’histoire. Au Québec, plus de 5 300 résidences principales réparties dans 291 municipalités 15 régions administratives ont été inondées. Plus de 4 000 personnes ont été évacuées de leur domicile et près de 400 routes ont été endommagées.

« Plus de 1 500 employés gouvernementaux ont été mobilisés et environ 2 600 militaires des Forces armées canadiennes déployés »

Le gouvernement du Québec, submergé par les demandes d’aides n’arrivait pas, malgré les embauches massives à faire les inspections, analyser les rapports, comparer les soumissions et envoyer les paiements avant plusieurs mois.

Pendant ce temps, les citoyens les plus fortunés ont entrepris de rénover leur maisons grâce à leurs économies, leur contacts, leur familles, leur marges de crédit, leur cartes de crédit($$$) …

Malheureusement, certains n’ayant pas les fonds nécessaires, en attendant l’aide du gouvernement, voyaient les champignons se propager, le taux d’humidité monter, les boiseries retroussées, …

Malheureusement, certains n’ayant pas les fonds en banque pour sauver l’investissement le plus important de leur vie (leur maison) durent sortir l’argent de leurs RÉER et leur CELI pour éliminer les champignons, faire sécher la maison, remplacer le revêtement, remplacer le système de chauffage, entreposer le matériel, acheter les matériaux ….

Malheureusement, ces gens seront imposés sur leur RÉER!

ÇA TOUCHE QUI?

« Depuis 50 ans il y a eu au Canada plus de 500 catastrophes naturelles  incluant 253 inondations, 35 tornades, 26 ouragans, 17 éboulements et 3 tremblements de terre »

Ça touche tous les canadiens de 18 ans et plus qui auront éventuellement une maison et des RÉER qu’ils soient sur le bord de l’eau ou pas

CE QUI SE FAIT AILLEURS?

« Aux ÉUA, les montants déposés dans les 401k (leurs RÉER) peuvent être sortis pour réparer leurs maisons en cas de désastre »

Les Canadiens ont plus de 900 milliards de dollars dans les REÉR.

LES VILLES FONT QUOI?

« Pour Gatineau seulement,  il y a eu 2214 maisons affectées dont 47 ont été endommagés et 21 ont été frappés par une interdiction d’occupation. De plus, il y a eu 1407 évacuations préventives  La Croix-Rouge a pris en charge 1649 sinistrés. »

À Gatineau nous avons votés unanimement sur une résolution en support à cette pétition qui à été envoyé aux autres villes.

Résolution CM-2018-349

COMMENT PUIS-JE AIDER?

« Les catastrophes naturelles  causent un stress énorme à ceux qui les subissent directement et que ce stress se répercute chez les membres de la famille et les amis. »

Signez la pétition rapidement, confirmez la signature avec le liens dans le courriel et encouragez vos proches à signer (Courriel, partage, texto, appel …)             NOUS DEVONS DÉPOSER DÉBUT MAI

Ce geste pourrait éventuellement sauver la maison de votre petite sœur!

https://petitions.noscommunes.ca/fr/Petition/Sign/e-1482    (La pétition***)

Attention. Il y a deux étapes à suivre : 1. Signer la pétition 2. Confirmer votre support en cliquant sur le lien que vous recevrez dans le courriel que vous recevrez de la Chambre des communes 

*** Ça prends 1 minute pour signer la pétition mais si vous ne cliquez pas les liens dans le courriel que vous allez recevoir ensuite, la signature ne compte pas!    (Pour éviter les fausses signatures)

Voici quelques liens sur le dossier :

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2099191653427486&id=677648348915164

 

4 mai 2018 - MERCI DE PARTAGER

4 mai 2018 – MERCI DE PARTAGER

http://www.iheartradio.ca/energie/energie-gatineau-ottawa/nouvelles/inondations-une-petition-pour-changer-la-loi-sur-les-reer-1.364186

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/Les-matins-d-ici/segments/entrevue/62945/petition-loi-reer-sinistres-inondation

http://www.iheartradio.ca/energie/energie-gatineau-ottawa/nouvelles/inondations-une-petition-pour-changer-la-loi-sur-les-reer-1.364186

http://www.lapresse.ca/actualites/201803/10/01-5156810-inondations-de-2017-petition-pour-une-aide-fiscale-du-federal.php

https://www.facebook.com/silvy.lemay.9/videos/1911614812213412

https://www.facebook.com/silvy.lemay.9/videos/1911138895594337

https://www.journaldemontreal.com/2017/12/12/elle-veut-une-loi-speciale-pour-les-sinistres-du-printemps

https://www.tvanouvelles.ca/2017/12/13/elle-veut-une-loi-speciale-pour-les-sinistres-du-printemps

https://www.tvanouvelles.ca/2017/12/13/elle-veut-une-loi-speciale-pour-les-sinistres-du-printemps

https://www.google.com/amp/s/ici.radio-canada.ca/amp/1098510/conseiller-gatineau–sinistres-loi-reer

Nous devons réparer nos maisons suite à une catastrophe naturelle;
L’aide gouvernemental présente un certain délai (plus de 9 mois d’attente);
Nous devons libérer des sommes d’argent pour payer les entrepreneurs.

Jean-François LeBlanc

Conseiller municipal

District du Lac-Beauchamp

 

Fonctions politiques

  • Co-Président de la commission au développement économique de Gatineau.
  • Vice-Président du conseil d’administration de iD Gatineau
  • Administrateur du Comité d’investissement Commun
  • Vice-Président de la Commission Gatineau, Ville en santé
  • Représentant de la Ville de Gatineau à la Table d’action en entrepreneuriat de l’Outaouais.
  • Membre du conseil d’administration de l’Aéroport Exécutive de Gatineau-Ottawa
  • Administrateur de l’Agence de bassin versant des 7