post

COVID-19 et Développement Économique

Le COVID-19 (Corona virus) que faire pour notre entreprise?

Jean-François LeBlanc conseiller municipal du District du Lac-Beauchamp responsable du développement économique de la Ville de Gatineau inspire les leaders, les entrepreneurs à se mettre en mode solution. Il propose des choses à faire pour permettre aux entreprises de passer au travers de la crise. Il donne des ressources et des idées. Il faut: Avoir confiance S’occuper de son entreprise S’occuper de ses employée S’occuper de VOUS.


Un Héro:


C’est une personne ordinaire, qui doit confronter une situation extraordinaire qui accompli une action significative.

Liens:

https://www.gatineau.ca/covid19

https://idgatineau.ca/coronavirus-covid-19/

https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/coronavirus-2019/

https://www.quebec.ca/famille-et-soutien-aux-personnes/aide-financiere/programme-aide-temporaire-aux-travailleurs/

http://assnat.qc.ca/fr/video-audio/archives-parlementaires/activites-presse/index.html

https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/maladie-coronavirus-covid-19.html

https://www.canada.ca/fr/ministere-finances/plan-intervention-economique.html

http://www.sto.ca/index.php?id=coronavirus

Initiative de la Chambre de Commerce :

  • Sondage en ligne : Notre partenaire la Chambre de commerce de Gatineau invite les entreprises à l’informer des impacts de cette pandémie et leurs besoins par l’entremise d’un sondage en ligne. Celui-ci servira à émettre des recommandations qui seront transmises aux instances gouvernementales. Vous pouvez accéder au sondage en cliquant ici.
  • Offres des entreprises :
    https://ccgatineau.ca/servicesofferts2/

https://www.cfib-fcei.ca/fr/covid-19-centre-daide-aux-pme

 SITES DÉDIÉS DES GOUVERNEMENTS

Ville de Gatineau

-Gouvernement du Québec

Informations à jour sur la COVID-19 au Québec

Programme d’aide temporaire aux travailleurs

Santé, sécurité et normes du travail

-Gouvernement du Canada

Mise à jour sur l’éclosion

Ressources pour les entreprises canadiennes

ORGANISMES DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES

ID Gatineau : Comment se préparer en tant qu’entreprise ?

L’École des Entrepreneurs du Québec (Infolettre )

Export Outaouais : Solidarité et ressources utiles

SADC Papineau-Collines : Mesures exceptionnelles de soutien aux entreprises

Fédération des Chambres du commerce du Québec : Guide de bonnes pratiques en situation de risque socio-sanitaire

Chambre de commerce du Canada : Plan de communication de crise pour entreprises (en anglais seulement)

Fédération canadienne de l’entreprise indépendante : Conseils pour assurer la sécurité de vos employés et de votre entreprise

Alliance des cabinets de relations publiques du Québec : Conseils de communication aux entreprises

AUTRES CONSEILS AUX ENTREPRENEURS EN LIEN AVEC LA COVID-19 

BDC :  Du soutien pour les entrepreneurs touchés par le coronavirus COVID-19

Ordre des conseillers en ressources humaines agréés: Recommandations à l’intention des employeurs et des travailleurs

Décarie Avocats : Quel est l’impact de covid-19 sur vos obligations contractuelles commerciales ?

-Deloitte

Des stratégies concrètes de gestion de la main-d’œuvre axées sur vos gens

Gestion des flux de trésorerie en période de crise

Fidélisation de la clientèle dans un contexte de crise (en anglais seulement, traduction en cours)

Cain Lamarre : Conseils juridiques pour vos ressources humaines

Norton Rose Fulbright : Mise à jour et état de la situation pour les employeurs du Québec

ORGANISATIONS SECTORIELLES

-Vision centre-ville de Gatineau : Facebook

-Tourisme Outaouais : Page Facebook Corporative Twitter
TourismExpress : TourismExpress  (Facebook  Linkedin  Twitter)

-Association des restaurateurs du Québec : Association des restaurateurs du Québec  (Facebook  Linkedin  Twitter)

-Chambre de commerce de Gatineau : Chambre de commerce de Gatineau – Boîte à outil et ressources  (Facebook Linkedin Twitter)

-Alliance de l’industrie touristique du Québec : Alliance de l’industrie touristique du Québec (Facebook Linkedin Twitter)

-Ministère du Tourisme du Québec: Facebook Ministre Caroline Proulx (Facebook)

-Événements attractions Québec : Événements attractions Québec  Facebook

Du soutien pour les entrepreneurs touchés par le coronavirus COVID-19 – bdc

Coronavirus (COVID-19) – Gouvernement du Québec

APCHQ : Politiques employeurs, consignes sanitaires et plus

Corporation des propriétaires immobiliers du Québec : Coronavirus : quelle approche adopter pour les propriétaires de logements?

GUIDES PRATIQUES POUR LA GESTION EN PÉRIODE DE CRISE

Guide de gestion de la continuité des activités pour les petites et les moyennes entreprises québécoises : Votre stratégie pour maintenir les opérations de votre entreprise en cas de sinistre

MISE À JOUR DE LA SITUATION : COVID-19 AU QUÉBEC

POUR LES GENS DE MON DISTRICT
LAC -BEAUCHAMP
Pour ceux qui ne dessinent pas 🙂

http://jeanfrancoisleblanc.ca/ca-va-bien-aller-jean-francois-leblanc-ville-de-gatineau-id-gatineau-2/

http://jeanfrancoisleblanc.ca/wp-content/uploads/2020/03/ça-va-bien-aller-Jean-François-LeBlanc-Ville-de-Gatineau-ID-Gatineau.pdf

Couverture Facebook:

Mots clic : COVID-19-corona virus-entreprises-entrepreneurs-ressources-gatineau-jean-francois-leblanc-conseiller-municipal-développement-économique-crise-solution-leadership-20200319

post

INFORMATION SUR LES MOUSTIQUES

INFORMATION SUR LES MOUSTIQUES

Dernière mise à jours : juillet 2019 (Voir au bas de la page) 
Voici les mise à jours concernant la nuisance d’insectes piqueurs dans le district du Lac-Beauchamp.
En gros, il y a deux ans, le ministère de l’environnement a modifié la carte ou il était possible d’appliquer du Bacillus thuringiensis israelensis (Bti)  Voici sur la carte les endroits où furent retiré les endroits où c’était permis auparavant:

Voici le traitement prévu selon les zones de restrictions :

    • Rouge (île Kettle) : Aucun traitement, terrain appartenant à Conservation de la Nature Canada – Décision de l’organisme de ne plus autoriser le contrôle des moustiques;
    • Orange (habitats des Rainettes faux-grillon) :
    • Aucun traitement avant le 15 juillet 2018;
    • Épandage aérien ou au sol du 15 juillet au 15 octobre 2018.
    • Mauve (habitats du Petit blongios et l’aire de conservation des oiseaux aquatiques (ACOA)) :
  • Du 2 mai au 15 octobre : Épandage aérien (traitement tel que prévu au contrat);

Informations concernant l’historique de la taxe dédiée :

    • 2016 : 16,88 $
    • 2017 : 16,88 $ avec remboursement de 5,57$ par propriété applicable en 2018 (modification du contrat suites aux restrictions du MDDELCC)
  • 2018 : 11,46$ et crédit de 5,57$ de la taxe de 2017 applicables
Ce n’est pas la ville qui décide de ce qui est fait, nous sommes seulement une courroie de transmission entre les citoyens et le ministère.
Site de la ville de Gatineau:

L’épandage a débuté le 2 mai dernier et se poursuit jusqu’en septembre. Des spécialistes sillonnent les points d’eau du territoire couvert par le programme. Lorsque des larves sont présentes, un biopesticide est appliqué par voie aérienne ou par voie terrestre.  (Sauf pour les endroits retirés)

Q: Mais l’an passé, nous n’avons pas eu ce problème!?

Réponse: l’an passé, l’inondation à apporté au large une grosse partie des larves.  Il faut noter que les larves se développent seulement dans l’eau stagnante.   Avec le printemps que nous avons eu, il y a eu beaucoup d’eau stagnante.

Les districts qui bénéficient du traitement sont les suivants : de Pointe-Gatineau, du Carrefour-de-l’Hôpital, du Versant, de Bellevue, du Lac-Beauchamp, de la Rivière-Blanche et de Masson-Angers.

Voici les espèces menacés :

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1074408/rainette-faux-grillon-monteregie-habitat-declin-menacerainette-faux-grillon-monteregie-habitat-declin-menace

plan-rainette-gatineau

http://www3.mffp.gouv.qc.ca/faune/especes/menacees/fiche.asp?noEsp=38

Le biopesticide utilisé pour le contrôle biologique des moustiques est le Bacillus thuringiensis israelensis (Bti). Il agit spécifiquement sur les larves de moustiques et est sans danger pour la faune et la flore. Le biopesticide répond aux normes environnementales.

Rappelons que le programme de contrôle biologique des moustiques sur le territoire de Gatineau date de 1996. En octobre 2016, la Ville de Gatineau a lancé un appel d’offres public pour effectuer le contrôle biologique des moustiques sur le territoire qui était actuellement couvert pour 2017 avec option de renouvellement d’une année additionnelle en 2018. La dépense associée à ce traitement est assumée par les propriétaires des immeubles situés à l’intérieur de la zone de protection du programme de contrôle des moustiques via une taxation sur le compte de taxes (20 886 propriétés).

Voici un document pour ceux qui voudrait plus d’information:

Mémoire_GDG Environnement_modernisation_Habitats fauniques_2017

Q: Que pouvons nous faire ???

 Réponse:  Votre conseiller municipal, fait des suivis avec les autres élus, les services municipaux, la compagnie qui s’occupe d’arroser et les élus provinciaux et municipaux.
En gros, il faut convaincre le gouvernement responsable de la rainette faux grillon (Québec) et celui responsable du Petit blongios (Féd) de permettre l’arrosage.
Pour l’île Kettle, c’est la Conservation de la Nature Canada
Marc Carrière – Député de Chapeleau (à l’ouest de Labrosse)    (Voir les nouvelles coordonnées au bas de la page (6 novembre 2018))
Alexandre Iracà – Député de Papineau  (à l’est de Labrosse)
  (Voir les nouvelles coordonnées au bas de la page (6 novembre 2018))
  (Voir les nouvelles coordonnées au bas de la page (6 novembre 2018))
Steven Mackinnon – Député de Gatineau
Catherine McKenna – Ministre de l’Environnement et du Changement climatique.
John Lounds
Président et chef de la direction
Conservation de la Nature Canada
Merci de m’aider à faire de la pression
Je vais publier des mises à jours sur cette page  (Merci de consulter régulièrement)
————————————————————————————-

Mardi soir :29 Mai 20:30

 ————————————————————————————-

Mercredi matin :  30 mai 2018

Vous trouverez ci-dessous les informations sur les études scientifiques et les analyses des différents paliers gouvernementaux concernant le biopesticide pour le contrôle des moustiques

En résumé, voici quelques informations à propos du Bacillus thuringiensis variété israelensis, homologué par l’Agence de Réglementation de la Lutte Antiparasitaire (ARLA) et approuvé par Santé Canada:

  • Gouvernement du Canada : «L’activation des toxines du Bti n’est possible qu’en présence des conditions d’alcalinité que l’on retrouve dans l’appareil digestif de certains insectes. L’acidité de l’estomac des humains et des animaux n’active pas les toxines du Bti. Au cours des nombreuses années d’utilisation du Bti, aucun cas humain ou animal d’intoxication ou de dérèglement des fonctions endocrines n’a été signalé ni au Canada, ni à l’étranger. Des études ont montré qu’en cas d’ingestion ou d’inhalation, les spores du Bti sont éliminées sans aucun effet nocif pour la santé.» «Le Bti ne devient toxique qu’une fois rendu dans l’estomac des larves de moustiques ou de simulies. Le Bti n’a donc aucun effet sur les autres insectes comme l’abeille domestique, ni sur les poissons, les oiseaux ou les mammifères.»  (voir la fiche d’informations de Santé Canada ci-jointe).
  • Gouvernement du Québec : voir le document publié par le gouvernement du Québec page 44 section 5. Impacts environnementaux. La majorité des mortalités dans les organismes non-ciblés surviennent en cas de surdosage (compilation de 77 articles scientifiques). (section 5.1 p.45-46).  «(…) la grande majorité des études concluent qu’aucun effet négatif n’est apparu sur le développement et la structure des communautés non cibles lors de traitements de populations de moustiques.» (p.50). «Prédateurs (ex. odonates, plécoptères, trichoptères, hémiptères, coléoptères, têtards et poissons) et détritivores (ex. crustacés, éphémères, plécoptères) consomment des larves de moustiques et de mouches noires mortes d’un traitement au Bti sans que leur croissance et leur émergence en soient affectées». (P.54)
  • Finalement, j’ai inclus le document de GDG Environnement Ltée à propos du Bti dans les pièces jointes, ainsi que notre certificat d’autorisation du MDDELCC et l’autorisation faunique du MFFP.

Il est à noter également que le programme de contrôle biologique des moustiques à Gatineau vise principalement les moustiques. En effet, le Bti est épandu dans des plans d’eau stagnants, endroits privilégiés des moustiques pour pondre leurs œufs étant donné que les larves de moustiques ne tolèrent pas un courant trop fort. Les simulies (ou mouches noires), quant à elles, préfèrent pondre dans un environnement qui comprend du courant comme les larves sont adaptées à un débit plus fort d’eau et restent accrochées au substrat (une roche par exemple). GDG n’épand typiquement pas dans l’eau courante, les mouches noires sont donc minimalement affectées par le programme de contrôle biologique des moustiques à Gatineau.

Documents d’information :

LA réglementation:

Québec_bti.

Questions fréquentes sur le produit (très intéressant):

FAQ-fr-web

————————————————————————————-

 Mercredi 30 mai 2018 10:20

Message envoyé aux députés et aux ministres pour les informer de la situation:

Bonjour,

Nous avons une situation inacceptable ici à Gatineau.

voici un lien vers une page web où je tente d’informer le citoyen :

http://jeanfrancoisleblanc.ca/information-sur-les-moustiques/

Je me permet de vous faire un petit compte-rendu de certaines plaintes reçues au courant des derniers jours :

Je travaille au CHSLD Bonséjour au 134 rue Jean-René Monette.  On me demande de vous faire part du problème de maringouins en quantité industrielle que nous vivons dans le secteur ce temps-ci.  Les familles des résidents ne peuvent amener leur parent dans les jardins à l\’extérieur ou faire une balade dans les alentours tant le problème est majeur.  Il semble que la Ville a décidé de ne pas répandre l\’insecticide à cet effet cette année.  SVP, pouvez-vous faire pression auprès des collègues concernés pour revoir cette décision et faire l\’épandage nécessaire.  Voyez-vous, nos résidents passent le 3/4 de l\’année à l\’intérieur.  Les familles trouvent vraiment dommage de ne pouvoir les sortir à cause de ce problème!!

________________________________________________________________________________________________________________

Le 20 septembre 2017, un avis était écrit en petits caractères dans le journal le Droit disant que la ville avait de nouvelles exigences pour les biopesticides dans les milieux humides du territoire. « On est entrain de se faire manger tout rond par les maringouins! Pas moyen de travailler autour de la maison et on doit confiner les enfants à l’intérieur« .  Je me demande ce qui est le mieux pour la population affectée par ce nouveau fléau? On pense aussi au virus du Nil. Avez-vous élaboré un plan B pour les maringouins envahisseurs?  Pensez-vous que les poisons que les gens vont utiliser seront mieux pour l’environnement que les biopesticides que l’on utilisait? Il serait bon d’agir au plus tôt. Personne ne peut profiter de la belle saison finalement arrivée et attendue depuis longtemps.

________________________________________________________________________________________________________________

Un petit mot pour vous aviser que la situation est infernale cette année…je sais que la ville veut arrêter l’arrosage biologique mais vraiment, je me demande si ce n’est pas à reconsidérer .

En effet, depuis quelques semaines, c’est vraiment impossible de vivre dehors même en plein jour, ou en plein soleil. Juste de sortir de la maison et d’aller à la voiture est un challenge.

Je ne crois pas que de porter du chasse moustique à longueur de journée soit mieux pour la santé non plus.

Il y a de ça plusieurs années (20 ans), quand les enfants étaient petits, nous avons vécu la même situation. On ne pouvait profiter des parcs et de notre cour en plein jour.

Mais il y a eu cet arrosage et enfin , on pouvait vivre dehors après ces longs mois d’hiver. Naturellement, à la brunante c’était encore difficile, mais c’est normal à cette heure.

________________________________________________________________________________________________________________

Je ne sais pas si la situation est la même dans d’autres quartiers de la ville. Mais ici c’est horrible…terminé pour moi le jardinage, en tout cas je n’en ai plus le goût surtout que je réagis fortement

aux piqûres de maringouins. Et surtout, c’est terminé les pique-nique, les marches ( même le chien n’en peut plus), les soupers et les cafés dehors…quand on a peut de temps dans une année pour le faire,

C’est assez démoralisant. Ça ne donne pas non plus le goût d’aller au marché ou d’assister aux évènements de quartier.

________________________________________________________________________________________________________________

Est ce une conséquence des inondations de l’an dernier?

Est ce que la ville prévoit faire quelque chose à ce sujet? Est ce que la décision de terminer l’arrosage est finale? Je paierais ma taxe de maringouins volontiers…et même en double.

En tout cas, ça donne le goût de changer de quartier ou de ville…

________________________________________________________________________________________________________________

Bonjour, Jean-Francois.  Peux-tu me dire quand l’épandage du biopesticide va être appliqué?  On a besoin AUSSITÔT que possible.

________________________________________________________________________________________________________________

Selon les services de la Ville l’épandage contre les moustiques a déjà eu lieu.

Pouvez vous m’informer des dates du dit épandage?

Les moustiques sont en nombre inquiétant cette année

________________________________________________________________________________________________________________

Jean-Francois, je m’excuse mais si l’épandage a débuté le 2 mai, ils nous ont oublié.  J’ai appelé le 311 cet après-midi et ils m’ont informé qu’ils n’avaient pas eu de cédule  pour l’épandage.(???).  J’ai vérifié avec certains voisins et personne n’a vu ou entendu l’avion ou l’hélicoptère qui normalement font l’épandage ni la personne qui marche dans la région et fait l’épandage manuellement.   Ils ont tous dit que cette année c’est impossible de passer du temps dehors due aux moustiques..  À tout les ans, ont voit et entend les vols.

________________________________________________________________________________________________________________

Voici ma question pour être bref : quand y aura-t-il l’arrosage contre les maringoins car ça commence à être très pénible et vorace dans le coin?

Je sais qu’il a fallu s’en passer l’an dernier mais pas cette année, la situation est différente et il sont très capables d’étendre les ensimes même si dans le marais l’eau est un peu haute il n’en est pas de même pour le bord de la rivière.

J’attend de tes nouvelles le plus tôt possible SVP!

________________________________________________________________________________________________________________

Moustiques en grande quantité dans le secteur lac Beauchamps , ça fait 17 ans que je demeure dans ce quartier et jamais vu autant de maringouins , j’ai fait une plainte au 311 # 1367333 , mon voisin s’est fais répondre que pour des questions environnementales, directives provinciales qu’il y avait des restrictions d’épandage, peut- on avoir l’heure juste svp , nous avons une taxes de maringouins !

________________________________________________________________________________________________________________

> Selon les services de la Ville l’épandage contre les moustiques a déjà eu lieu.

> Pouvez vous m’informer des dates du dit épandage?

Les moustiques sont en nombre inquiétant cette année

________________________________________________________________________________________________________________

Je vous écrit afin de vous demander votre aide. On est plus capable des maringouins. Les enfants ne sortent plus nos animaux se font piquer à tour de bras.

J’ai un peu de difficulté à comprendre la décision qui a été prise cette année pour notre secteur même si on paie la fameuse taxe maringouins.

Les maringouins sont porteurs de maladie graves, telles que:

-Malaria

-Filarioses

-virus du Nil Occidental

-dengue: qui affecte environ un demi Milliard de personnes chaque année.

-Virus Zika et,

-chikungunya.

Au Canada, ils transmettent des virus causant certains types d’encéphalites humains et responsable de la dirofilariose du chien.

C’est vraiment invivable et on aimerait profiter de nos cours après des mois de froid et neige.

Merci à l’avance pour votre aide

________________________________________________________________________________________________________________

> Secteur rue de duberger infester de maringouins en 10 ans je n ai

> jamais vu ça Je ne crois pas qu ils ont fait de l épandage d

> insecticide pour règler la situation moi Je n ai vu aucun avion dans

> mon secteur à moin qu il l ai fait pendant la nuit et si il l ont Fait

> ce n est pas le bon produit c est officiel j aimerais que ce produir

> soit vérifier et qu ont nous informes du développement de l épidémie

> de maringouins qui sévit à gatineau

>

________________________________________________________________________________________________________________

Salut ,dit moi si il vont faire quel que chose pour les maringouins ,sur la rue plouffe ce n’est plus tenable merci bonne journée

________________________________________________________________________________________________________________

Vous n`êtes pas sans savoir que lorsqu`on met les pieds dehors en plein jour, on se fait piquer par les moustiques dans notre secteur et hier après-midi j`étais dans la piscine et je me fais piquer.

________________________________________________________________________________________________________________

ma question: à quand le retour d`épandage de produit contre les maringouins?

Bonjour monsieur LeBlanc,

________________________________________________________________________________________________________________

J’aimerais vous signaler un problème dans votre secteur: les maringouins et autres insectes piqueurs. Mes enfants fréquentent l’école de La Traversée, rue Clément, et une garderie sur la rue Brian. Mes enfants sont picotés rouges sur les bras, les jambes, le cou, la tête… Mon garçon de maternelle en a dans les cheveux ce soir. Ce n’est plus de la crème solaire que je dois leur fournir, mais de l’insecticide!

________________________________________________________________________________________________________________

Il y a même des insectes dans l’école. Ce matin, ça grouillait de partout dans le pavillon des maternelles. Pour qu’il y en ait en dedans, c’est que c’est épouvantable dehors… Lorsque je fais les transferts (embarquer/débarquer les enfants), les maringouins entrent dans mon auto. Il y en a partout, partout et en très grande quantité.

L’école dit « faire ce qu’elle peut, selon ses pouvoirs ».

Oui, j’ai appelé au 311 et le monsieur m’a dit de contacter la CSD, de ne pas tout « mettre sur le dos de la Ville ». Ah, ah, ah…  Je veux bien, mais que peut faire la CSD? Et qu’en est-il de la garderie sur la rue Brian? Les enfants ne sortent plus dehors!  Ce monsieur m’a dit aussi d’aller consulter le site internet de la Ville, dans la rubrique « Moustiques » pour plus d’informations. Bien le site n’est pas à jour (2016).

Pouvez-vous faire quelque chose? Intercéder en la faveur de vos citoyens svp? Ce ne sont pas des conditions idéales pour les tout petits.  En fait, pour tous les citoyens de votre secteur!

Depuis hier, le samedi 26 mai 2018, dans ma rue, dans mon quartier, nous subissons une infestation de maringouins.  Ils sont sortie à longueur de journée, et ce, par centaine.  Impossible de profiter de l’extérieur ou de faire des travaux d’entretien à l’extérieur sans se faire dévorer par des centaines de maringouins sans arrêt.

Je viens de faire une plainte (311) à la Ville de Gatineau.  Mon numéro de plainte est le 1366784.

Depuis deux ans, apparemment que la Ville doit maintenant utiliser un produit d’épandage biologique qui n’est ABSOLUMENT PAS efficace.  Ça n’a vraiment pas de bon sens!!

Je (et toute ma rue et quartier sans aucun doute) sollicite votre aide pour nous aider à retrouver une qualité de vie pendant la période estivale en faisant des pressions pour l’utilisation de produits d’épandage efficace le plus rapidement possible.

Suite à ma réponse :

1) Voulez-vous bien m’expliquer ce que ça veut dire pour que je comprennes “….de la rainette faux-grillon et l’épandage par voie aérienne seulement dans les habitats du petit blongios.”

2)  Je ne peux pas croire que je paie une portion sur mes taxes municipales pour un produit dit biologique qui n’est pas aucunement efficace.  C’est du jamais vu depuis vingt ans dans ma rue!!!

Je demeure à cette adresse depuis plus de 20 ans et je n’ai jamais vu une infestation aussi grande!!!!!

Est-ce que vous pourriez s’il vous plaît mettre un peu de pression pour que notre rue/secteur qui est très près de cours d’eau soit priorisé?

Désolée mais c’est vraiment très désagréable et frustrant.  

________________________________________________________________________________________________________________

Comme vous le savez déjà, nous sommes infestés/dévorés par les maringouins.

Tout ça à cause de la rainette faux-grillon qu’il faut protéger – vraiment ? !

Combien d’animaux les fédéraux ont-ils l’intention de ‘protéger’ lors du passage de leur pipeline dans l’ouest ?

Selon un employé de GDG Environnement, ils feront l’épandage du larvicide en juillet; une farce, quand on sait très bien que les maringouins sont à leur apogée en juin.  Mais la bonne nouvelle c’est qu’il y aura une réduction de la taxe sur les moustiques – c’est pas FANTASTIC CA !!!

Déjà que nous passons 6 mois à l’intérieur lors de la saison froide, il faut maintenant se couvrir et mettre du chasse-moustique quand nous sortons; c’est salissant et ça pue.  Pas une belle qualité de vie.

Je sais que vous travaillez sur ce dossier et vous souhaite bonne chance.

________________________________________________________________________________________________________________

  1. I have NEVER seen mosquitos like this on our street in the 12 years we have lived here.   I can not go outside without full bug repellent ( highly toxic) , my kids dont want ot go outside event to wait for the bus and the waterfront completely off limits bc of the amount of biting bugs.  Did something change in the spraying policy this year? and i hope that there are some alternatives for our area bc it is terrible to live near the water and not be able to use it.  thanks for letting me know any information you have.

I just found out some of the teachers are cancelling time at Parc Racicot bc of the bugs.  I am afraid of this being an indoor summer for alot of already vulnerable children due to this issue.

________________________________________________________________________________________________________________

Jean-Francois, je m’excuse mais si l’épandage a débuté le 2 mai, ils nous ont oublié.  J’ai appelé le 311 cet après-midi et ils m’ont informé qu’ils n’avaient pas eu de cédule  pour l’épandage.(???).  J’ai vérifié avec certains voisins et personne n’a vu ou entendu l’avion ou l’hélicoptère qui normalement font l’épandage ni la personne qui marche dans la région et fait l’épandage manuellement.   Ils ont tous dit que cette année c’est impossible de passer du temps dehors due aux moustiques..  À tout les ans, ont voit et entend les vols.

________________________________________________________________________________________________________________

Bonjour tu sais tu si vous aller mettre des produits pour les maringouins au parc Beauchamp on est plus capable de sortir on paie une taxe pour cela donne moi des nouvelles

________________________________________________________________________________________________________________

http://www.planet.fr/animaux-quels-sont-les-10-plus-dangereux-pour-l-homme.305181.1531.html   #1 le maringouin!

________________________________________________________________________________________________________________

Merci de lire les commentaires ici :

https://www.facebook.com/jeanfrancoisleblanc.ca/posts/2141761329170518

https://www.facebook.com/tvagatineauottawa/posts/1544083415720942

https://www.facebook.com/1047fm.Outaouais/posts/1431920256912316

https://www.facebook.com/1047fm.Outaouais/posts/1431945320243143

https://www.facebook.com/lp.brule/posts/1682871725082272

Voici un entrevue sur le sujet :

http://www.fm1047.ca/extraits-audios/insolite/115193/plus-de-maringouins-ce-printemps-a-gatineau-pourquoi-voici-les-explications-de-richard-vadeboncoeur-v-p-de-gdg-environnement

————————————————————————————-

Mercredi le 30 mai 2018:12:20

Voici une belle lettre d’une citoyenne:

Gatineau, le 29 mai 2018

Monsieur Jean-François Leblanc

Conseiller municipal

District du Lac-Beauchamp

Ville de Gatineau

OBJET : Moustiques – épandage de biopesticide

Monsieur,

En tant que conseiller du secteur « Lac-Beauchamp » et que suite à votre invitation, « nous voulons participer avec vous à l’amélioration de notre district en étant vos yeux et vos oreilles », voici donc une problématique très sérieuse que vous devez rapidement clarifier.

Le 20 septembre 2017, je lisais dans le journal Le Droit, ceci :

DES MOUSTIQUES ET DES TAXES

Près de 21000 contribuables du secteur Gatineau verront leur compte de taxes municipales diminuer l’an prochain.De nouvelles exigences du ministère de la Faune empêchent maintenant l’épandage de biopesticide dans les milieux humides pour contrôler la prolifération de moustiques. Ces nouvelles règles ont fait passer la facture pour l’année 2017 de 352 000 $ à 236 000 $. Afin d’être équitable envers les citoyens du secteur qui paient une «taxe moustique», la Ville of frira un crédit de 5,57 $ sur le prochain compte de taxes des contribuables concernés.

—————————————————-

Or, en recherchant le sujet sur le site de la Ville de Gatineau, voici ce qui est noté :

Les moustiques à Gatineau

Les moustiques (ou maringouins) sont des insectes dont la femelle pique pour se nourrir de sang.

Le territoire de Gatineau abrite plus d’une trentaine d’espèces de moustiques, mais ce sont principalement les espèces Aedes vexansOchlerotatus stimulans et Coquillettidia perturbans qui abondent dans la région. Les moustiques se développent dans l’eau stagnante (qui ne circule pas ou ne bouge pas). Ils sont plus actifs au lever et au coucher du soleil.

Actions posées par la Ville de Gatineau

Le programme de contrôle biologique des moustiques sur le territoire de Gatineau date de 1996. Par un processus d’appel d’offre, le programme de contrôle des moustiques 2017-2018 a été confié à la compagnie GDG Environnement ltée. Dès le mois d’avril, et ce jusqu’en septembre, des spécialistes sillonnent les points d’eau du territoire couvert par le programme. Lorsque des larves sont présentes, un biopesticide est appliqué par voie aérienne ou par voie terrestre.

Secteurs visés par le traitement

Les secteurs qui bénéficient du traitement sont les suivants :

  • de Pointe-Gatineau;
  • du Carrefour-de-l’Hôpital;
  • du Versant;
  • de Bellevue;
  • du Lac-Beauchamp;
  • de la Rivière-Blanche;
  • de Masson-Angers.

Rappelons que les travaux d’épandage pour le contrôle des moustiques sont effectués pour des raisons de confort et font suite à une demande des citoyens du secteur concerné qui paient sur la base du principe de l’utilisateur-payeur pour profiter de ce service.

Le biopesticide

Le biopesticide utilisé pour le contrôle biologique des moustiques est le Bti. Il agit spécifiquement sur les moustiques et est sans danger pour la faune et la flore.

Actions à poser par le citoyen

Mesures pour réduire le nombre de moustiques dans son environnement

  • Éliminez l’eau stagnante.Nettoyez régulièrement les gouttières afin d’éviter qu’elles se bloquent et retiennent l’eau. Videz les assiettes sous les pots de fleurs les bols d’animaux, la pataugeoire, l’eau de la toile qui recouvre la piscine et les autres articles similaires (chaudières, barils, pneus). Videz et nettoyez la baignoire d’oiseaux deux fois par semaine.
  • Gardez votre environnement propreCouvrez vos poubelles. Entretenez votre piscine. Installez une moustiquaire sur vos réservoirs d’eau de pluie. Placez des poissons qui mangent les larves de moustiques dans vos étangs décoratifs.

Mesures pour se protéger des piqures de moustiques

Il est important de se protéger des piqures de moustiques, car ils peuvent être porteurs du virus du Nil occidental (VNO). Suivez les consignes suivantes :

  • Portez des vêtements longs de couleur clairepour aller à l’extérieur
  • Réparez les brèches dans les moustiquairesdes fenêtres et des portes, ainsi que sur votre tente et votre abri de camping.
  • Utilisez un chasse-moustiqueslors de vos activités extérieures.

—————————————————-

Des moustiques en quantité industrielle à Gatineau – Pierre-Jean Séguin – 25 mai 2018

Des citoyens du quartier du Vieux-Moulin à Gatineau se plaignent de l’abondance des moustiques cette année, même en plein jour.

La Ville de Gatineau allègue que les plaintes au 3-1-1 sont rares, mais des citoyens affirment que le problème n’a jamais été aussi aigu, tout ça même si des opérations d’épandage de pesticides se déroulent encore cette année.

—————————————————-

Monsieur LeBlanc, veuillez noter l’importance des mots qui sont en ROUGE, nous sommes sans doute 21 000 citoyens qui vivent avec ce problème soudain. Si la situation persiste,  au lieu de me faire dire par un employé de la Ville qu’il y a peu de plaintes,  vous serez « inondé » de plaintes parce que notre qualité de vie n’existe plus, depuis un petit moment déjà! Allons-nous tolérer cela encore pour les mois de juin et juillet, moment fort des maringouins?

CONSIDÉRANT la fierté que nous ressentons à habiter sur la rue Notre-Dame depuis 17 ans, notre qualité de vie étant enviable et notre ambition étant de prolonger ce privilège jusqu’à notre vieillesse…

CONSIDÉRANT que nous demeurons en face d’un marécage, à une distance de 200 pieds tout au plus…

CONSIDÉRANT qu’il est maintenant impossible, voire irréaliste, de prendre un repas à l’extérieur, plaisir inestimable et LIMITÉ par la saison si courte…

CONSIDÉRANT que lors de la prise de conscience d’un problème, il est urgent d’agir immédiatement pour rectifier le plus tôt possible la situation…

CONSIDÉRANT que Madame Grégoire, de votre service de l’Environnement, lors d’une conversation téléphonique tenue le 20 septembre 2017, m’a fait part que le Ministère de la Faune a changé les règles de l’épandage pour protéger certains insectes qui favorisent l’écosystème des terres humides…

CONSIDÉRANT que selon de nombreuses études, l’utilisation d’un chasse-moustiques peut être très néfaste à l’humain, en comparaison d’un biopesticide étalé dans les milieux humides pour détruire les insectes ET qui est par ailleurs, qualifié de « sans danger pour la faune et la flore » …

CONSIDÉRANT qu’un total de 434 populations de MOUSTIQUES INFECTÉES par le VIRUS DU NIL OCCIDENTAL a été observé dans 4 provinces (Québec – Ontario – Manitoba – Saskatchewan), dont 2 populations identifiées en OUTAOUAIS… (- Virus du Nil occidental et autres maladies transmises par le moustiques — Rapport national de surveillance — Du 27 août au 2 septembre 2017 (semaine 35) -)

CONSIDÉRANT que d’autres maladies majeures sont transmises également par les moustiques…

CONSIDÉRANT que depuis 1996, une action exemplaire avait été engendrée pour 21 000 citoyens de la Ville de Gatineau, afin de maintenir leur qualité de vie…

MA QUESTION EST :

Est-ce que depuis avril 2018, y a-t-il eu de l’épandage de biopesticide dans les milieux humides de notre district sous forme de voie aérienne ou par voie terrestre?

Et si « OUI », pourquoi subissons-nous ce printemps-ci,  cet assaut foudroyant de ces insectes, les maringouins?

Suzette Dault

c.c.  Madame Audrey Bureau, Membre de la Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement

Madame Maude Marquis Bissonnette, Présidente de la Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement

Monsieur Jocelyn Blondin, Membre de la Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement

Monsieur Jean Lessard, Membre de la Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement

Monsieur Marc Carrière, Vice-président de la Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement

c.c. Monsieur Pierre-Jean Séguin, journaliste TVA Gatineau-Ottawa

RÉPONSE:   J’ai parlé avec madame, oui tout ce qui n’est pas dans les zones exclues ont été traités.

Il y a beaucoup de maringouins car il y a des zones exclues.

————————————————————————————-

Mercredi 30 mai 2018: 12:45

Question:  Et mes taxes?

RÉPONSE: Le crédit avait été remis à tous les citoyens qui en payaient l’an passé. C’est les mêmes exclusions.

————————————————————————————-

31 mai 2018

————————————————————————————-

 1er juin 2018:  12:00

Maladie de lyme: à défaut d’avoir un vaccin, que faire pour se protéger? On en parle avec le biologiste Richard Vadeboncoeur de GDG Environnement.:

 ————————————————————————————-

1er juin 2018:  15:50  – 1ere réponse:

Bonjour Madame Dault,

Suite à votre courriel et message téléphonique, voici notre réponse à votre demande.

Notre ministère ainsi que le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques émettons des autorisations pour les programmes de contrôle des insectes piqueurs des municipalités dont la Ville de Gatineau. Ces programmes de contrôle des insectes visent des interventions à l’intérieur de milieux sensibles tels que des cours d’eau et des milieux humides et doivent être élaborés en considérant divers critères visant la protection des espèces qui y sont présentes. Parmi celle-ci, la rainette faux-grillon de l’ouest possède un statut vulnérable au Québec et un statut menacé au fédéral selon la Loi sur les espèces en péril. En fonction des connaissances en lien avec la préservation de la rainette faux-grillon de l’ouest, le contrôle des insectes a été autorisé dans la Ville de Gatineau avec des modalités particulières dans les milieux humides où cette espèce est présente.

Pour toute information supplémentaire sur la rainette faux-grillon de l’ouest, vous pouvez consulter le site Internet suivant : https://www.mffp.gouv.qc.ca/faune/especes/fiches-descriptives/rainette-faux-grillon.jsp

Cordialement,

Anaïs Courteille

Biologiste
Direction de la gestion de la faune de l’Outaouais
Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
16, Impasse de la Gare-Talon, RC 100
Gatineau (Québec)  J8T 0B1
Téléphone : 819 246-4827, poste 380
anais.courteille@mffp.gouv.qc.ca
mffp.gouv.qc.ca


Vendredi 1er juin 19:00

 ————————————————————————————-

2 juin 2018 1:05

GDG, sont en train de monter un dossier avec une liste de plaignants pour envoyer à Environnement Canada et leur montrer que leur décision affecte la qualité de vie des citoyens. Pour rajouter son nom sur la liste, il faut téléphoner à la ligne info-moustiques au 1-844-840-8700. Ça serait bon de passer le mot!
——————————————————————–
Samedi le 2 juin 9:00
Merci Jean-François LeBlanc de nous tenir au courant de la situation et des renseignements fournis lors de l’entrevue. Juste pour ajouter à la problématique, je voulais signaler que j’ai été obligée de consulter aujourd’hui en raison de l’importance des réactions cutanées découlant des piqûres de moustiques et qui sont dues au nombre élevé de piqûres que j’ai reçues, et ce, malgré le fait que je sois allée dehors pour jardiner avec les vêtements appropriés et des applications de chasse-moustiques. Jamais je n’avais fait de telles réactions aux piqûres de moustique. Il y en a juste trop. Et la pharmacienne me disait qu’elle a même manqué de lotion calamine tellement les gens se font piquer. Il faut continuer les pressions sur le gouvernement.
———————————————————————
18 juin 18:30
Message reçu:

Bonjour Jean François,

Cette simple alerte de la santé publique du Québec n’est pas suffisante pour influencer les décideurs que le contrôle des moustiques est impératif.

La vie des grenouilles est elle plus importante que la santé de nos enfants ??

même si les conséquences du contrôle des moustiques n’est pas encore prouvé sur la vie des grenouilles…..il est abérant de constater que les priorités ne semblent pas au bon endroit….

Il me semble que cette mise en garde doit prévaloir sur les décideurs publics !

en passant…merci de ton soutien dans cette cause….je sais toutes les énergies que tu y investies….

Bonne journée,

——————————————————————–

 Les moustiquesLes moustiques tuent plus d’un million de personnes chaque année, dont beaucoup d’enfants. Les changements environnementaux rapides et l’accroissement des déplacements internationaux n’ont fait qu’augmenter la menace que posent les moustiques. Ils sont maintenant capables de survive et de se développer dans des endroits où il n’aurait pas été aptes auparavant. Ils amènent avec eux des maladies comme le Zika, la dengue et la fièvre jaune dans des régions du monde incapables de se défendre. Filmé sur quatre continents, MOSQUITO présente les perspectives de leaders en politique et en santé tout comme les histoires intimes de gens qui vivent dans la peur que la prochaine morsure s’avère mortelle.

Diffusions
jeudi 14 juin – 22h00
vendredi 15 juin – 13h00
dimanche 17 juin – 20h00

—————————————————————————-

 19 juin 2018- 10:00
-Relancé les députés, les ministres (MDDELCC, MFFP et MSSS). et le premier ministre avec des photos marquantes:

moustique gatineau situation inacceptable maringouin

moustique gatineau situation inacceptable maringouin

 

moustique gatineau situation inacceptable maringouin

moustique gatineau situation inacceptable maringouin

Comment vas-t-il ?
Merci 😊
Il va mieux, un jour à la fois il porte une veste à mouche lors des sorties extérieures et prend du reactine en continu
————————————————————

6 novembre 2018

La fin de semaine passée, j’ai rencontré les nouveaux députés de Chapleau et de Papineau (Provincial)
M. Lévesque:
M. Lacombe
J’ai discuté de la situation avec eux et M. MacKinnon député de Gatineau (Fédéral)
J’ai aussi envoyé de l’information à monsieur Bussière député de Gatineau (Provincial)
Je fais des suivis avec les services de la ville via Mesdames Marquis-Bissonnette et Amyot qui sont en charge du dossier du côté de la ville:
Maude Marquis-Bissonnette  Présidente de la Commission sur le développement du territoire, l’habitation et l’environnement
Renée Amyot Présidente de la Commission Gatineau, Ville en santé
Je suit toujours en contact avec GDG environnement aussi.  http://www.gdg.ca/

22 novembre 2018

Gatineau se lance dans une guerre aux moustiques

Mathieu Bélanger

Le Droit

La Ville de Gatineau souhaite étendre son programme de contrôle des moustiques à l’ensemble de son territoire à compter de 2020.

Le comité exécutif a adopté, mercredi, une résolution autorisant son service de l’environnement à faire les démarches nécessaires auprès du gouvernement du Québec. L’an dernier, le ministère de l’Environnement avait resserré les règles concernant l’épandage de biopesticide afin de mieux protéger certaines zones humides. Il s’en est suivi un été difficile dans certains secteurs où la prolifération des moustiques a miné la qualité de vie de bien des citoyens.

Actuellement, les secteurs Pointe-Gatineau, Carrefour-de-l’Hôpital, du Versant, Bellevue, Lac-Beauchamp, Rivière-Blanche et Masson-Angers sont les seuls à bénéficier du programme de contrôle des moustiques.

« Plusieurs élus ont signifié qu’il y avait chez eux des enjeux particuliers qui méritent qu’on s’y attarde, a noté le maire Maxime Pedneaud-Jobin. Nous parlons de l’ensemble du territoire, mais en fait c’est de pouvoir étendre le programme à d’autres endroits que les traditionnels. On voudrait cibler les endroits qui sont plus pénibles pour les citoyens, mais il faut avancer prudemment parce qu’il est question d’environnement. On va voir ce qu’on peut faire pour aider ces quartiers où il y a une très grande prolifération des moustiques. »


J’ai parlé avec les gens de l’environnement, les restrictions des dates concernant les habitats du petit blongio ont été modifiés.  Ça aide un peu à notre problème mais le dossier n’est pas fermé.  Il faut travailler pour les autres habitats et je continu de travailler le dossier.

1er janvier 2019

Pendant le temps des fêtes, j’ai beaucoup parlé aux nouveaux députés provinciaux et les députés fédéraux, ils sont au courant de la situation.

En Janvier, j’ai travaillé sur un projet de résolution pour le prochain conseil.  Suite à des discussions de corridor,  et des rencontres avec les élues en charge de la santé et de l’environnement, nous avons mis en place un plan d’action.  Aujourd’hui, nous avons rédigé une lettre que nous allons soumettre aux élus provinciaux et fédéraux afin de leur signifier l’urgence d’agir maintenant si nous souhaitons de la quiétude pour l’été 2019.   Plusieurs autres actions en cours …. À suivre!

Début février

Dépôt d’une lettre en séance de travail pour informer les gouvernements à modifier le règlement en 2019.

Cette initiative fut acceptée à l’unanimité.   La lettre fut envoyée au début février 2019.

11 février 2019

Une citoyenne de Gatineau a créée une page Facebook pour solliciter le soutien des citoyens de son secteur.  Sur cette page:   https://www.facebook.com/pg/suzettedault.2019  elle demande aux citoyens de Gatineau de bien vouloir envoyer une lettre aux députés de l’Outaouais.  Voici la lettre que vous n’avez qu’à imprimer, signer et envoyer.  Vous pouvez aussi la copier-coller dans un courriel.

Posted by Moustiques- secteur du Lac-Beauchamp on Thursday, February 7, 2019

Merci d’aimer, de suivre et de partager cette page.

Cette lettre fut aussi publiée dans le journal :

https://www.ledroit.com/opinions/votre-opinion/pourra-t-on-lutter-contre-les-moustiques-en-2019–39ae39c69afbc58e8c02fff35845eec3

20 février 2019

-Présentation faite par Mme Dault au Centre de Vie de Quartier du Vieux-Gatineau qui faisait une soirée « Ensemble et solidaire pour un mieux-être dans un Vieux-Gatineau dynamique »

13 mars 2019

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1158161/epandage-bti-ville-gatineau-rainette-faux-grillon

14 mars 2019

Le comité exécutif a voté la résolution suivante afin de permettre le traitement de BTI pour 2019.   Malheureusement bien que quelque peu allégés l’an passé, les restrictions restent les mêmes.

Résolution mars 2019- Contrôle biologique des moustiques

  • La Ville de Gatineau octroie un contrat à la firme G.D.G environnement pour le contrôle biologique des moustiques pour l’année 2019.
  • Il s’agit d’un contrat de 286 862,63 $ pour une durée d’un an.
  • Le contrôle biologique des moustiques a pour objectif de réduire la nuisance causée par les insectes piqueurs.
  • Le produit utilisé est sécuritaire pour la santé publique et l’environnement. Il affecte uniquement les larves des insectes piqueurs.
  • Cette pratique est effectuée à la demande des citoyens des districts concernés qui paient sur la base d’utilisateur-payeur.
  • Dès la mi-avril, et ce jusqu’en septembre, des spécialistes sillonnent les points d’eau du territoire couvert par le programme. Lorsque des larves sont présentes, un biopesticide est appliqué par voie aérienne ou par voie terrestre
  • Les districts qui bénéficient du traitement sont les suivants :
    • de Pointe-Gatineau;
    • du Carrefour-de-l’Hôpital;
    • du Versant;
    • de Bellevue;
    • du Lac-Beauchamp;
    • de la Rivière-Blanche;
    • de Masson-Angers.

Contrat pour 2017 et 2018 

Pour la première fois en 2017, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec a émis une interdiction d’épandre le biopesticide à certains endroits sur le territoire visé en raison de la présence d’espèces fauniques sensibles (rainette faux grillon, petit blongios, etc.).

Ces événements ont amené une révision du contrat qui avait été octroyé pour l’épandage. En 2017, l’économie du contrat de 116 240 $ liée aux restrictions d’épandage du biopesticide pour le contrôle des moustiques a été remise aux propriétaires concernés sous forme de crédit sur le compte de taxes en 2018. La taxation pour l’année 2017 de 16,88 $ a été revue à un montant de 11,31 $. Le crédit représentait 5,57 $ par propriété.

Le prix pour l’année 2018 est ajusté à la baisse de 27 % comparativement au prix initial de l’appel d’offres étant donné que de nouvelles restrictions mises en place par le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) ont été en vigueur dès la première année du contrat, soit en 2017. Pour l’année 2018, les restrictions se sont allégées en permettant l’épandage aérien dans les habitats du petit blongios. Toutefois, l’épandage aérien ou terrestre demeure interdit dans les habitats de la rainette faux-grillon. Le prix proposé pour l’année 2018 représente une augmentation de 8 % par rapport à l’année 2017, ce qui concorde avec l’augmentation des zones à traiter (contrat de 282 263,63 $).

Selon moi, à fin de recommencer à avoir une qualité de vie dans le district, il faut continuer à sensibiliser les gouvernements ( Voir plus haut pour savoir comment)  Voir 11 février 2019.

13 mars 2019

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1158161/epandage-bti-ville-gatineau-rainette-faux-grillon?depuisRecherche=true

Mai 2019

J’ai eu une confirmation que nos revendications ont portés fruit.   Le MFFP fait présentement des tests.    À suivre 🙂

11 juin 2019

https://www.ledroit.com/actualites/le-fil-groupe-capitales-medias/virus-du-nil-occidental-2018-annee-record-pour-le-quebec-bfed2c54346f5dfde66aaa9c65324369

12 juin 2019

Je fais aussi une veille sur le virus du nil et les autres maladies transmise par les moustiques car je crois sincèrement qu’il pourrait y avoir un enjeu de santé publique.  Je ne suis ni chercheur, ni scientifique mais j’essai de colliger l’information et la rendre accessible.

FlashVigie_vol14_no5

https://www.inspq.qc.ca/zoonoses/maladie-de-lyme/resultats-de-surveillance

15 juin 2019

[Questions/ réponses]

Question d’un internaute : il existe un vaccin contre la maladie de Lyme pour les chiens. Pourquoi ne pas en avoir développé un pour les humains?

Réponse ⬇

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2599335086778149&id=131191820259167&sfnsn=xmmo

24 juin 2019

Nouvelle chaire de recherche sur l’effet des polluants en milieu aquatique:

https://www.newswire.ca/fr/news-releases/nouvelle-chaire-de-recherche-sur-l-effet-des-polluants-en-milieu-aquatique-871812633.html

L’an dernier, 80 % des personnes infectées par le virus du Nil provenaient de la grande région de Montréal.

rc.ca/R7LdPG

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=2622552467789744&id=131191820259167131191820259167

4 juillet 2019

🦟 Les moustiques vous semblent plus nombreux cette année? Vous ne rêvez pas. rc.ca/R7qQj8

Posted by Radio-Canada Information on Thursday, July 4, 2019

4 février 2020

Document Mise à jour Bti

Groupe de discussions sur le District du Lac-Beauchamp, citoyens+commerces
Groupe Facebook · 9 membres
 

Rejoindre ce groupe

 

Pour les citoyens qui veulent échanger sur le district du district du Lac-Beauchamp. Dans ce groupe il n’y aura pas de publications d’événements, de …